L'actu Live

Que faut-il savoir avant d’acheter une voiture en Suisse ?

Consulter Masquer le sommaire

Acheter une voiture en Suisse, lorsque l’on est Français, n’est pas toujours évident. En effet, il est important d’être bien renseigné afin d’effectuer un achat optimal. Dans cet article, nous présenterons les informations qu’il est important de connaître, avant de s’aventurer à acheter un véhicule en Suisse.

Acheter une voiture en Suisse, mais où ?

Les meilleurs sites internet de vente de voitures en Suisse

Il existe de nombreux de sites de vente de voitures en Suisse, proposant des véhicules neufs ou d’occasion. En voici quelques exemples :

  • Emilfrey.ch ;
  • Autolina.ch ;
  • Autoscout.ch ;
  • Auto-dealer.ch ;
  • Comparis.ch ;
  • Carforyou.ch.

Les concessionnaires

En Suisse, il faut savoir que les concessionnaires détiennent des parcs automobiles plutôt limités en termes de choix de véhicules, avec des prix qui sont assez élevés. Cependant, nombreux d’entre eux, proposent des occasions qu’il ne faut pas manquer, surtout en fin d’année. On peut même y trouver des voitures immatriculées avec un compteur affichant 0 km.

Les mandataires

En Suisse, il est vrai que les mandataires présentent plus de choix de voitures, comparés aux concessionnaires, et ce, à des prix bien plus attractifs. Présents en grand nombre sur le marché, il est tout à fait possible d’utiliser la concurrence pour mener à bien une éventuelle négociation afin d’obtenir une remise, par exemple.

Les particuliers

En Suisse, acheter une voiture d’occasion chez un particulier permet d’éviter de payer une commission à un concessionnaire ou à un mandataire. Si vous décidez d’opter pour ce type de solution, songez à demander au vendeur une de cession sur laquelle est mentionné le prix de vente de la voiture.

Immatriculation d’une voiture sur le territoire suisse

En Suisse, les voitures ne sont autorisées à rouler qui si elles sont immatriculées et que leur conducteur possède un permis de circulation. Une demande d’immatriculation de véhicule s’effectue au sein du canton où votre voiture est garée. Afin de procéder à cette immatriculation, vous devez obligatoirement être muni d’une assurance de responsabilité civile.

Documents à fournir pour procéder à une immatriculation de véhicule en Suisse

Les documents requis vont dépendre de l’état général de la voiture dont il est question. Il vous sera demandé pour :

  • Les véhicules neufs : un formulaire 13.20A est censé être remis par l’importateur ;
  • Les véhicules d’occasion : un permis de circulation du propriétaire d’avant, ou un rapport d’expertise 13.20B.

Les Français, devront présenter un permis de séjour afin de pouvoir acquérir une première plaque de contrôle. Enfin, il leur sera demandé une attestation de régime de taxation de la voiture.

Impôt sur les voitures

L’ensemble des voitures, qu’elles soient importées ou pas, seront soumises à un impôt sur véhicules automobiles. Cet impôt est de l’ordre de 4 %. Une fois votre voiture immatriculée, vous serez dans l’obligation de la payer.

Quelles options d’assurance sont proposées sur le territoire suisse ?

Une assurance de responsabilité civile

C’est la seule assurance qu’il est obligatoire d’avoir afin d’être autorisé à conduire. Celle-ci couvre l’ensemble des dommages corporels ainsi que matériels, pouvant être occasionnés à d’autres par le propriétaire de la voiture. S’il y a un accident, vous pourrez être dédommagé par l’assurance de l’autre conducteur, dans le cas où vous êtes victime et aucunement responsable de l’accident. Si c’est la situation inverse qui se produit, c’est votre assurance qui se chargera des dédommagements. En revanche, vous aurez à payer une franchise ainsi qu’un malus.

Assurance Casco, complémentaire mais indispensable

L’assurance Casco permet de couvrir l’ensemble des dégâts pouvant être occasionnés à votre voiture. Il existe 2 types d’assurance Casco : une partielle ou une complète.

La Casco partielle va couvrir les dommages causés à votre voiture en raison du climat ou des animaux, à savoir :

  • Les incendies ;
  • Les avalanches ;
  • Les collisions avec animaux ;
  • Les vols et actes de vandalisme.

La Casco complète va couvrir, en plus des dommages cités précédemment, les dégâts provoqués par les collisions. Par exemple, si votre pare-chocs est abîmé, votre assurance vous remboursera les dégâts.

Quelle assurance choisir pour son véhicule en Suisse ?

Il y a deux principaux facteurs censés vous guider dans votre choix :

  • Votre budget ;
  • L’âge de votre véhicule.

La Casco complète est naturellement bien plus coûteuse que la Casco partielle. Dans le cas où votre voiture est neuve, choisissez une Casco complète. En revanche, après une certaine durée, les assurances se chargent de rembourser seulement un montant qui équivaut au remplacement d’une voiture.

Vous êtes ici : Accueil » Auto Moto » Que faut-il savoir avant d’acheter une voiture en Suisse ?

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter du meilleur de l'actualité people & télé-réalité au quotidien !

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité