Comment faire pour distinguer le miel naturel du faux ?

Pour préserver notre santé, il est important de bien choisir son miel avant de le consommer d’autant plus qu’on retrouve un grand nombre de miels contrefaits sur le marché.

Plusieurs de ces substances proviennent des mélanges de miel avec d’autres ingrédients comme des sirops, du glucose et bien d’autres. Toutefois, il existe plusieurs astuces servant à reconnaitre le miel naturel de celui qui a été frelaté.

Lire l’étiquette

L’une des techniques les plus courantes pour tester le miel, est de toujours lire l’étiquette avant de l’acheter. Cela vous permettra sans doute de prendre connaissance de tous les ingrédients qui composent ce produit. Vous devez vous assurer que ce dernier ne contienne pas de sirop de maïs dont la teneur en fructose et en glucose est élevée. Ces deux substances représentent les deux additifs les plus utilisés pour frelater le miel lorsqu’on ne laisse pas qu’il se solidifie.

https://www.instagram.com/p/CF2KfZRFphv/

Cristalliser le miel

Lorsqu’il vient d’être cueilli, le miel est sous forme liquide mais il se cristallise avec le temps et a tendance à devenir solide. Toutefois, l’achat d’un miel déjà cristallisé est une preuve que ce dernier est naturel et par conséquent, est de meilleure qualité. Par contre, si vous achetez un pot de miel sous forme liquide, il est conseillé de le laisser reposer pendant quelques jours pour qu’il se solidifie. Vous pouvez également le mettre dans un réfrigérateur pour accélérer ce processus de solidification. Au terme de votre test, s’il ne durcit pas, il serait de mauvaise qualité.

Faire chauffer le miel

La réaction d’un miel naturel au chauffage ne sera jamais la même qu’un faux miel. Le miel pur se caramélise rapidement une fois qu’il est sous l’effet de la chaleur tandis que le miel de mauvaise qualité se transformera premièrement en mousse avant de se caraméliser. Il peut également arriver qu’il ne se caramélise pas du tout.

https://www.instagram.com/p/CGFhA-dhMZu/

Le goût et l’odeur du miel

L’odeur du miel naturel est similaire à celui des fleurs et son goût se dissémine rapidement dans la bouche. Par contre, le miel contrefait reste plus longtemps dans la bouche à cause des sucres qui le composent et son odeur est moins discrète.

La couleur du miel

L’aspect du miel peut aussi vous aider à distinguer le pur du faux. Le miel naturel contient généralement des impuretés tels que des propolis, particules de pollen, la cire d’abeilles etc. le faux miel quant à lui ne comporte pas d’impuretés d’autant plus qu’il est fait à base de sirop.

https://www.instagram.com/p/CFSdZtNKYHI/

Autres astuces pour tester le miel

Pour tester si un miel a une haute teneur en eau ou s’il est altéré, vous pouvez aussi le faire manuellement.

  • Prendre une cuillère à café de miel que vous mettrez dans un verre d’eau et observer. Si votre miel, une fois dans de l’eau reste solide, il est pur mais s’il se dissout, il n’est pas naturel.
  • Toujours à l’aide d’une cuillère, vous pouvez simplement la plonger dans un pot de miel et la retourner délicatement après l’avoir retirée du miel. Si votre miel est pur, il restera sur la cuillère et tombera très lentement contrairement à un miel trop liquide qui tombera aussitôt que la cuillère sera renversée.
  • Vous pouvez également le tester avec du vinaigre et de l’eau. Il suffit de mélanger une petite quantité de miel avec de l’eau puis y mettre quelques gouttes d’essence de vinaigre. Si au bout de cette expérience, votre miel est mousseux, c’est qu’il aurait été frelaté et par conséquent, est de mauvaise qualité.
Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Alimentation » Comment faire pour distinguer le miel naturel du faux ?