Boire de l’alcool : des conséquences méconnues sur votre organisme, vous aurez sans doute peur

Que vous soyez un petit ou un grand consommateur d’alcool, sachez que les dégâts sont au rendez-vous au niveau de votre corps.

Alcool
Source : capture Pixabay

Que ce soit un petit verre de vin au cours du repas une fois par semaine ou une consommation régulière, le fait de boire de l’alcool a des conséquences sur votre corps. Certes, les consommateurs les plus importants pourront identifier des problèmes majeurs, mais il ne faut pas négliger ces différents points. Le mécanisme est souvent méconnu, nous vous proposons alors de découvrir les différents effets.

Certains auront tendance à penser qu’il faut éviter de consommer de l’alcool même en petite quantité.

Le cheminement de l’alcool lorsque vous l’avez ingurgité

Vous êtes à table ou dans un bar et vous consommez votre verre d’alcool qu’il soit léger ou plus ou moins fort. Le cheminement reste le même dans les deux cas de figure, mais les effets seront par contre différents.

Alcool
Source : capture Pixabay
  • L’alcool se retrouve dans l’estomac et 20 % de l’éthanol est ingurgité.
  • Il se retrouve ensuite dans l’intestin grêle, les 80 % d’éthanol qui restent sont envoyés dans le sang.
  • Il sera ensuite métabolisé par le foie qui transforme l’éthanol en éthanal. Il s’agit d’une substance particulièrement toxique.
  • Certains estiment également que l’éthanal est cancérigène.

Par contre, vous aurez des effets différents en fonction de la quantité d’éthanal qui est stockée et non supprimée. Par conséquent, cette substance est responsable des migraines, des vomissements, et même des tremblements. Comme la quantité augmente, le corps n’arrive plus à faire face à cette situation. Les reins sont contraints de réagir pour éliminer les toxines, vous avez donc une perte d’eau considérable et cela se traduit par une déshydratation plus ou moins forte. C’est pour cette raison qu’il faut surtout boire de l’eau pendant cette phase, et non de l’alcool.

L’alcool peut se propager jusqu’au cerveau

Lorsque l’alcool se retrouve dans le sang, il peut atteindre le cerveau plus ou moins rapidement. Cela dépend des organismes et de la quantité ingurgitée, mais il faut dans la plupart des cas moins de 5 minutes pour que les effets soient identifiés. Cela explique alors certains symptômes comme l’euphorie et, si la consommation est importante, vous aurez une forte désorientation. Comme vous le savez sans doute, l’alcool peut aussi conduire au coma et la mort n’est pas à exclure dans certains contextes.

Certaines études ont montré qu’une consommation régulière d’alcool était aussi néfaste qu’une forte consommation en une seule fois. Sur le long terme, vous pouvez alors souffrir de plusieurs problèmes de comme des troubles digestifs ou cardiovasculaires, mais également une hypertension sans oublier la cirrhose. Avec l’alcool, certains individus perdent plus facilement la mémoire et basculent rapidement dans la dépression ainsi que l’anxiété. La meilleure solution consiste à boire avec la plus grande modération ou supprimer l’alcool de votre quotidien.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.