Reconfinement : Jean Castex pense à un confinement généralisé face au coronavirus, la plupart des Français ne veulent pas !

Vous avez sans doute pu constater que le confinement est de retour en Israël pendant les fêtes. Jean Castex évoque cette mesure pour la France.

Jean Castex
Source : capture YouTube

Les Français sont quelque peu dans la panique lorsqu’ils regardent les chiffres partagés quotidiennement par le ministère. En effet, avec plus de 9000 cas par jour pour les nouvelles contaminations, la courbe a forcément connu une hausse considérable. De ce fait, les statistiques montrent qu’une seconde vague est au rendez-vous pour l’ensemble de la , il est donc légitime de penser rapidement à ce généralisé. Ce dernier est mis en place dès ce vendredi en Israël pour éviter les rassemblements lors des fêtes juives.

voudrait éviter le confinement strict

Certains Français se questionnent concernant la gestion de la crise sanitaire. Alors que les contaminations étaient nettement plus faibles au début de l’épidémie, le gouvernement avait pourtant mis en place un confinement de plusieurs semaines pour mettre un terme à cette situation problématique. Aujourd’hui, nous avons plus de 9000 cas en moyenne toutes les 24 heures, ce qui est considérable. Il y a certes un recul à prendre puisque les dépistages sont forcément plus nombreux.

  • Comme la France dépiste beaucoup plus, les hausses des contaminations sont tout à fait normales.
  • Toutefois, les hospitalisations commencent à prendre de l’ampleur dans les zones les plus tendues.
  • Plusieurs départements sont de nouveau en rouge, c’est notamment le cas dans le sud de la France.

Face à cette situation, la France va-t-elle envisager le confinement strict ? La réponse semble être négative actuellement, mais le contexte pourrait évoluer dans les prochaines semaines surtout si les contaminations prennent toujours de l’ampleur. Dans tous les cas, lors de sa dernière allocution, le Premier ministre a souhaité rappeler que le confinement généralisé devait être évité, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’est pas envisagé si toutefois les courbes venaient à s’affoler. Depuis la fin des vacances d’été, la seconde vague est donc bien présente, ce qui est clairement inquiétant pour les Français. Ces derniers ont une seule hantise : celle de découvrir un confinement généralisé comme ce fut le cas en mars dernier.

Le nombre de morts prend aussi de l’ampleur en France

La situation commence à être dramatique et les précédentes mesures ne semblent pas porter leurs fruits. En effet, avec 10 000 nouveaux cas par jour pour le début de la semaine, ce sont 40 personnes qui ont perdu la vie en 24 heures à cause du . De ce fait, il serait légitime de penser que, pour éviter tous les contacts, le confinement généralisé serait une solution. Ce dernier est toutefois problématique, car les effets sont beaucoup plus négatifs que positifs au vu du premier essai de mars. Le stress, l’anxiété, l’angoisse ne cessent de grimper chez les Français et il ne faut pas oublier que les répercussions pour l’économie sont dramatiques.

Avec le confinement pendant plusieurs semaines, les commerces ont été en difficulté et certains secteurs ne pourront pas se relever malgré la rentrée. De ce fait, si une telle mesure devait être prise dans les prochains jours, il y a de grandes chances pour que les dettes soient considérables pour les personnes les plus touchées. C’est aussi pour cette raison que Jean Castex souhaite éviter le plus possible le confinement strict. Toutefois, pourra-t-il repousser cette échéance alors que des spécialistes annoncent une augmentation encore plus considérable pour la fin de l’année ? Nous attendons de ce fait avec la plus grande impatience le vaccin.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.