Selena Gomez : son dernier photoshoot créé une grosse polémique !

La chanteuse Selena Gomez se serait volontiers passé d'une telle polémique. Son dernier photoshoot en date a été vivement critiqué Outre-Atlantique pour appropriation culturelle.

Source : Instagram @selenagomez

La chanteuse, actrice et productrice est dans le milieu audiovisuel depuis ses sept ans. Elle en connait les rouages et les codes, ce qui lui a permis de mener d’une main de maître sa carrière. Contrairement à ses acolytes Miley Cyrus et Demi Lovato, toutes deux issues de Disney Channel également, Selena Gomez a réussi à faire évoluer son image, sans opérer une cassure soudaine.

selena gomez pour sa marque rare beauty
Source : Instagram (@selenagomez)

Avant le documentaire sur , une polémique

Selena Gomez n’a plus rien à prouver. Elle est l’une des chanteuses qui vend le plus de singles et d’albums à travers le monde et s’impose peu à peu comme une productrice reconnue, en plus d’une actrice talentueuse. Sa série 13 reasons why fait partie des oeuvres les plus vues sur Netflix, malgré les controverses dont elle fait l’objet. 

En effet, cette production aborde le sujet très sensible du suicide chez l’adolescent. Et alors qu’elle pointe du doigt le slut-shaming, le harcèlement et les abus physiques, certains l’accusent de glamouriser le viol. Pour Selena Gomez, il s’agit d’un non-sens absolu. Selon elle, peu de séries ou de films abordent ce thème et il était indispensable de l’aborder sans détour pour parler aux jeunes.

Elle sera bientôt la star d’un documentaire sur Netflix, selon une rumeur de plus en plus persistante.

Selena Gomez photoshoot
Source : Instagram (@SGargentina)

Selena Gomez accusée d’appropriation culturelle

Pour la création de ses albums, Selena Gomez aime puiser dans diverses cultures. Elle souhaite de cette manière enrichir ses chansons en mélangeant les styles et les genres. Mais cela lui vaut également quelques polémiques.

On se rappelle notamment qu’elle a reçu de vives critiques pour avoir performer sa chanson Come & Get It puisqu’elle s’était habillée comme une indienne et portait un bindi. A l’époque, l’affaire avait fait grand bruit :

« Le bindi est une tradition ancienne et a une signification religieuse (…) Il n’est pas destiné à être utilisé comme un accessoire de mode (…) Selena devrait présenter ses excuses et doit se familiariser avec les rudiments des religions du monde »

Source : Instagram (@SelenanationMX)

Selena gomez accusée de black face

Son dernier photoshoot en date connait une polémique relativement similaire, sur un sujet cependant différent mais extrêmement sensible : le black-face. Pour rappel, ce terme signifie « grimage en noir ». Il est issu d’une ancienne forme de théâtre américaine, dans laquelle des acteurs blancs se déguisaient en personnage noir caricatural. Cet acte est désormais reconnu comme raciste et est interdit. 

Or, dans son dernier photoshoot pour Interview Magazine, la chanteuse apparaît avec le visage noirci et des dreadlocks. Pour les internautes, il s’agit là d’un cas évident de black face, dont il faut cependant blâmer le magasine et non la chanteuse.

Ses fans ont cependant décidé de défendre leur idole en expliquant d’une part que dire que Selena Gomez est blanche n’est pas vraie. La jeune femme est en effet mexicaine par son père et a toujours revendiqué ses racines, notamment lors de la candidature de Trump à la présidence, lui qui parlait des mexicains avec une rare violence. La polémique s’est toutefois relancée avec la mise en ligne de photos de tournage prises durant le photoshoot. A vous de jugez.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.