Kanye West rencontre un proche de Trump : que se passe-t-il ?

Le rappeur a rencontré ce weekend le gendre de Donald Trump. Kanye a confirmé l’information.

kanye-west-president-2024
Source : Instagram Kanye West

Décidément Kanye West est un homme qui a de la suite dans les idées. Alors que le rappeur a clairement manifesté son intention de se porter candidat aux élections contre Donald Trump, il ne se laisse pas abattre par les difficultés qu’il rencontre dans sa course à la présidence. Si cette candidature en fait rire certains, Kanye la prend tout à fait au sérieux. Et le ciel sait que les embûches sur le chemin de la présidence sont nombreuses. Mais Kanye a confiance en lui. Il est certain d’avoir l’envergure et les capacités de devenir le quarante sixième président des Etats Unis. Si sa candidature fait sourire, celle de Trump ou encore celle de Ronald Regan dans les années quatre-vingts avaient fait rire. Or, selon la presse américaine, Kanye West aurait rencontré le bras droit de Trump, Jared Kuschner, qui est aussi un de ses conseillers. L’information a été confirmée par le rappeur.

Le parcours du combattant

Kanye est un battant. Certes, l’annonce de Kanye West dévoilant sa candidature à la présidence des avait un instant provoqué la stupeur. Les ricanements ont ensuite pris le dessus. Son premier meeting politique avait été qualifié de désastre. Ensuite Kanye était parti en roue libre. Toutes les rumeurs ont vu le jour. Entre celles qui disaient que sa femme allait divorcer et d’autres qui parlaient de folie, tout a été dit sur le musicien. Et pourtant, malgré les difficultés le rappeur ne compte pas se laisser barrer la route.

Les difficultés administratives

De nombreuses chicanes ont empêché le mari de Kim Kardashian d’avancer aussi vite qu’il l’aurait voulu. En tout premier lieu le nom du mari de Kim Kardashian n’apparaît pas encore sur les listes de certains états. En effet, il n’apparaît pas sur les listes de l’Illinois. Il en est de même sur les documents officiels du New Jersey. Il n’y a nulle trace du rappeur. Selon les tabloïds américains, Kanye n’aurait pas obtenu le nombre de signatures nécessaires pour se  présenter à la présidence. D’autres organes de presse vont plus loin. Ils affirment carrément que le rappeur non seulement ne disposerait pas du nombre de parrainages, mais qu’il aurait falsifié les documents pour avoir le nombre de signatures nécessaires.  Le musicien s’étant inscrit au tout dernier moment sur la liste des candidats aux élections  américaines.

Toujours est-il que toutes ses affirmations sont aux stade de la et que, pour le moment, personne n’a démontré une prétendue falsification de la part de Kanye West.

Une rencontre avec un proche de Trump

Et si finalement Donald Trump commençait à prendre Kanye West au sérieux. Trump ne s’est pas exprimé sur la question, il a préféré tacler Jo Bidden sur son choix de colistière. En effet, celui-ci a choisi une sénatrice femme d’origine afro-américaine et indienne. Pendant que les américains se focalisaient sur ce tacle, Kanye West rencontrait en toute discrétion Jared Kushner, le gendre de Trump. Or, l’homme n’est pas que le mari d’ , la fille aînée et préférée du président. Il est aussi l’un des plus proches conseillers du président des Etats-Unis. Si du coté de la , aucun commentaire n ‘a été fait sur la rencontre, Kanye lui a réagit. Il a confirmé la rencontre. Il a ensuite précisé que Kushner et lui s’étaient entretenus de l’ouvrage Powernomics du Dr Claude Anderson. Cet ouvrage, qui date de 2001 traite de l’influence de la communauté afro-américaine dans la société. Et Kanye d’ajouter qu’il était prêt à faire une interview en direct avec le New-York Times sur la question. Par contre, les autres sujets de la rencontre des deux hommes n’ont pas été évoqués.