Johnny Deep vs Amber Heard : la partie n’est pas finie !

Après le procès de Johnny Deep contre le Sun, la star attaque son ex en diffamation aux USA.

Source : Grant Pollard/AP/SIPA

Décidément le feuilleton de la séparation de Johnny Deep et de son ex-conjointe n’est pas prêt d’être terminé. Alors que le juge Andrew Nicol a mis sa décision en délibéré à une date ultérieure, l’acteur Hollywoodien a d’ores et déjà intenté une seconde procédure en diffamation, mais cette fois-ci directement dirigée contre Amber Heard.

Cette dernière avait profité de la séparation houleuse avec son conjoint pour se faire passer pour une victime. Elle avait été jusqu’à publier une tribune dans le Washington Post où elle essayait de se positionner en porte-parole des femmes victimes de violences, et se décrivait comme une  » survivante des violences conjugales ».

L’acteur attaque directement Amber

L’actrice, trop occupée à se faire passer pour une victime aux yeux de tous, ne s’attendait très certainement pas à la riposte de Johnny Deep tant il est vrai que les victimes de violences engendrent des vagues de compassion. Or, elle vient de s’apercevoir que l’ de l’inénarrable Jack Sparrow n’accepte pas de passer pour un monstre aux yeux de la terre entière. Comme tout ceux qui estiment avoir leur conscience pour eux, il contre-attaque et défend son honneur point par point. Le Sun, qui avait accusé la star d’être un batteur de femmes, vient de l’apprendre à ses dépends. Lors du procès fleuve qui a duré trois semaines, la vie du a été déballée dans tous ses détails, y compris les plus intimes et les moins ragoutants.

Ce grand déballage a toutefois donné une image très différente de l’actrice qui semble être bien plus manipulatrice et bien moins victime qu’elle veut bien le dire. Pire, les débats ont démontré que la jeune femme avait un sérieux problème avec la vérité et qu’elle pouvait être violente envers les autres.

Si chacun peut se faire sa propre idée des débats, il est évident que ce procès, à haut risque pour l’acteur, va sans doute tourner en sa faveur, mais pour le savoir,  il faut attendre la décision du juge saisi de l’affaire. Toujours est-il que la situation ne semble, et de loin, pas être celle que la jeune femme prétendait vivre aux cotés de son ex-mari.

 

Le procès à Londres va-t-il avoir des conséquences sur l’action entamée aux USA ?

Les deux procès sont totalement indépendants, l’un concerne le Sun, l’autre est directement dirigé contre Amber. Si Heard n’est pas responsable de ce qu’a écrit le Sun dans ses colonnes, il va de soit qu’elle a tout intérêt à ce que son ex-époux perde ce procès. Elle a donc fait tout son possible pour apporter de l’eau au moulin du tabloïd anglais.

Elle sait très bien que si Johnny gagne à Londres, il aura la tâche bien plus facile puisqu’un premier juge le croit lorsqu’il dit qu’il n’est pas violent envers les femmes. Si Johnny perd, la tâche de ses avocats va être un peu plus compliquée, mais il est vrai que la jeune femme n’aura pas d’excuse, comme pourrait en avoir un qui se serait contenté de reprendre les paroles et affirmations de la prétendue victime.

Un procès bien plus risqué pour l’actrice

Le procès directement dirigée contre elle par son ex-mari et qui aura lieu aux USA au mois de janvier prochain est bien plus risqué pour l’actrice puisque cette dernière devra prouver qu’elle est bien ce qu’elle affirme : une « survivante des violences conjugales ». Au vu du grand déballage londonien, les avocats de son ex-conjoint semblent disposer de bien des biscuits pour cette procédure. Les coups de théâtre n’ont pas manqué à Londres et si la balance a tantôt penché à droite, tantôt à gauche, il est évident que la texane n’est pas aussi inoffensive qu’elle prétend l’être.