Harry et Meghan, ce dernier caprice avant de quitter la couronne.

Harry et Meghan avaient fait une demande ahurissante au palais avant de quitter la royauté !

Révélations : des propos racistes auraient contraints Harry et Meghan à quitter le pays
Source Instagram @meghanmarkle_official

Chaque jour apporte son  lot de nouvelles et de surprises concernant le nouveau ducal. En effet, le qui disposait d’une jolie image de marque en Angleterre voit cette dernière se ternir au fur et à mesure que le temps passe. Alors que le sympathique rouquin passait pour un jeune homme décontracté et bien dans ses baskets, le mariage semble avoir révélé son coté ombre. Mais est ce son vrai caractère qui apparaît ou alors est-il manipulé.

Les changements survenus après le mariage des jeunes gens

Depuis qu’il est avec , rien ne va plus avec la monarchie. Le petit-fils préféré de la reine s’est d’abord brouillé avec son frère. Ensuite lui et Meghan voulaient créer leur propre maison royale. Ils ont ainsi quitté la fondation royale dont il était pourtant membre fondateur pour en créer une autre avec Meghan. Bref Harry et sa femme voulaient bousculer les codes de la monarchie pour les modeler selon leur souhait. Or, si Harry était troisième dans l’ordre de succession au trône à sa naissance, il n’est plus que sixième. Il sera, au mieux, quatrième lorsque William régnera. De plus, Meghan, pourtant accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par la presse anglaise, s’est vite vue sous le feu des critiques de cette même presse.

Les critiques de la presse envers Meghan Markle

L’état de grâce de la nouvelle duchesse auprès de la presse n’a malheureusement pas duré très longtemps. Très vite l’ancienne a fait l’objet de  nombreuses critiques. En effet, très vite la presse a rapporté le caractère très difficile et le comportement de diva de la nouvelle duchesse. Le coté diva, les accès de colère et les caprices de la jeune femme ont très vite fait la une de la presse. De plus, son coté très dépensier a déplu aux anglais.

Les tabloïds s’en sont donnés à coeur joie. Bien entendu, la rénovation pharaonique de Frogmore Cottage où vivait le jeune couple a été très mal accueillie par le contribuable. Les démissions fracassantes de collaborateurs de longue date du prince Harry n’ont pas amélioré la situation. Les tabloïds ne manquaient pas de pointer le fait que les collaborateurs n’en pouvaient plus des accès de fureur et des caprices de la nouvelle duchesse.

Le prince Harry s’en prend à la presse

Le prince Harry n’a pas supporté que la presse s’en prenne à sa dulcinée. Il disait avoir peur que sa femme soit victime de la presse comme l’a été sa mère, la princesse Diana. Ce faisant, Harry n’était sans doute pas conscient que son épouse, n’avait, et de loin, pas la popularité qu’avait la princesse de Galles. Néanmoins Harry a jugé utile de faire fi des traditions de la  famille royale, qui avait pour habitude d’ignorer superbement les ragots de la presse people. Il s’est ainsi attaqué à la presse en octobre 2019.

Le duc de Sussex demande à la famille royale d’aider Meghan

Harry avait essayer de demander à la famille royale de modifier sa politique avec la presse afin que son épouse ne subisse plus les critiques des journaux. Ainsi le fils cadet du prince de Galles avait essayé d’imposer à la couronne de pouvoir communiquer avec un pool plus diversifié de  médias pour que son épouse soit traitée plus objectivement. Or, le palais et la famille royale ne communiquent qu’avec une liste de journaux et médias établie par Buckingham Palace. Bien entendu le palais a refusé de modifier le système en place pour simplement satisfaire Harry et Meghan. Pire, le palais leur a fait savoir que si la couverture de presse du palais ne leur convenait pas, ils avaient tout loisir de financer leurs propres engagements.