Emmanuel Macron : il s’en prend violemment à un journaliste devant les caméras !

Le président français a fait des reproches à un journaliste lors d’une conférence de presse au Liban.

Emmanuel Macron : tout ce qu'il faut savoir sur son discours du 14 juin
Source : capture Twitter

Du jamais vu, du moins en France. Emmanuel Macron est retourné au pour rencontrer les dirigeants du pays, suite à l’ qui a eu lieu il y a un mois à . Lors de l’habituelle conférence de presse, le président a tenu à répondre aux journalistes présents sur l’état de la situation au Liban et sur la direction que les choses allaient prendre. il est vrai que de nombreuses réformes sont prévues. Il ne faut pas oublier que le peuple Libanais est en colère. Il n’avait pas hésité à descendre dans la rue pour exiger la démission des dirigeants du pays. Et ces derniers avaient rapidement donné leur démission. Il est vrai que la ville avait été soufflée par une double déflagration due à un entreposage négligent de produits explosifs dans le port. Depuis la situation dans le pays est sensible. Un nouveau gouvernement est d’ailleurs en train de se former dans le pays, sous la houlette d’un ancien ambassadeur du Liban en Allemagne. Sa nomination était tombée quelques heures avant l’arrivée d’Emmanuel Macron au Liban, mardi 1er septembre.

La seconde visite d’Emmanuel Macron au Liban

En fait, Emmanuel Macron en était à sa seconde visite dans le pays après l’explosion lorsque l’incident a eu lieu avec la presse. En effet, le président avait dit qu’il allait retourner au Liban pour faire pression sur les dirigeants afin qu’ils acceptent la formation d’un gouvernement d’union. A cette occasion un membre de l’Elysée avait indiqué à l’agence Reuters que « Emmanuel Macron ferait tout tout ce qu’il faut et mettra la pression pour que le programme de réformes soit mis en oeuvre au Liban ». La source avait rajouté qu’elle garantissait que cette aide ne se retrouverait pas enter les mains de personnes corrompues. Il est donc évident que le passage éclair du président français avait pour but de mettre les dirigeants libanais sous pression.

La prise à partie du

L’incident a eu lieu devant les caméras. C’est du jamais vu. Emmanuel Macron a apostrophé violemment Georges Malbrunot, un journaliste du Figaro. La raison de la colère présidentielle ? Un article paru qui lui a déplu. En effet, le reporter, spécialiste du Moyen-Orient avait indiqué dans un de ses articles que le président Macron avait menacé les dirigeants du Liban de sanctions s’ils ne procédaient pas aux réformes qu’il voulait leur imposer. Le président, sans nier quoi que ce soit, avait taxé le journaliste d’irresponsable dès lors qu’il s’agissait d’un sujet sensible selon lui. Néanmoins, lors de sa conférence de presse le président n’a pas exclu des sanctions plus larges selon ses termes. Il est vrai qu’avant la visite de Macron, Paris avait à plusieurs reprise envoyé des messages au Liban.

Du jamais vu

Jamais un chef d’état français n’a eu une telle attitude face à un journaliste et surtout en public. En effet, l’un des principes de base du journalisme est la liberté de la presse. La sortie du président a dès lors pour le moins surpris les personnes présentes. En effet, Georges Malbrunot connait bien le Moyen-Orient, il avait d’ailleurs en 2004 été pris en otage par l’armée islamique de l’Irak, avec un des ses collègues alors que tous deux couvraient la situation dans ce pays qui à l’époque avait sombré dans le chaos. L’incident est clos a estimé ce matin le grand-reporter dans les colonnes du Point. J’ai été surpris par la virulence de cette attaque, a également commenté le journaliste tout en rajoutant qu’une telle attitude était inacceptable. Nous nous sommes expliqués avec l’Elysée a enfin conclu l’homme qui est l’auteur de nombreux ouvrages et reportages sur cette région du monde qu’il connait particulièrement bien.