Balmoral : Cette visite qui fait tellement plaisir à la reine !

La reine est en vacances à Balmoral depuis quinze jours. Elle y reçoit ses hôtes de marque.

Château de Balmoral Pixabay

Sa Gracieuse Majesté a enfin pu prendre ses quartiers d’été à Balmoral, ce château qu’elle aime tant. En effet, l’année 2020 ne comptera certainement pas parmi ses années préférées. En fait, c’est dès fin 2019 que la reine a commencé à avoir des soucis. Il est vrai que son fils préféré, le prince Andrew avait eu des fréquentations pour le moins douteuses. Après l’horrible affaire Epstein, qui s’est soldée par le décès de l’homme en prison, le prince Andrew s’est trouvé dans la tourmente. Ce dernier pensant se dégager de tout soupçon a alors donné une désastreuse à la BBC. Le retentissement a été tel que Sa Majesté a été contrainte de bouter le royal butor hors de la cour toute aussi royale. Andrew s’est donc retrouvé démis de toutes fonctions de représentation de la couronne, le scandale devenant trop grand. La reine pensait que le calme était revenu. Hélas c’était sans compter le départ de Harry, son petit-fils préféré. Ce dernier et son épouse, l’actrice Meghan Markle ont jeté l’éponge et quitté la famille royale sur fond de discorde et de jalousie envers le de Cambridge. Bien entendu le Covid-19 et le confinement ont suivi.

Balmoral, le havre de paix de la souveraine anglaise

C’est ainsi que le 4 août, la monarque et son mari sont arrivés dans les Highlands écossais. La souveraine adore cet endroit. Elle peut y vivre simplement. Elle se promène dans les chemins de la propriété, fait du cheval et surtout se régale de barbecues à midi. Les observateurs royaux disent que sa majesté adore cette vie simple de propriétaire terrien. Son entourage aime à souligner que lors de ces barbecues fait toujours elle-même la vaisselle. Le soir, bien sûr, le repas est un peu plus protocolaire. On est tout de même chez la reine d’Angleterre. Mais cette année-ci les risques sanitaires imposent quelques règles particulières pour protéger la souveraine et son conjoint.

Des mesures sanitaires pour les invités

C’est la première fois depuis le début de son règne que la souveraine est obligée de mettre en place des mesures sanitaires. L’Angleterre craignant un rebond de la maladie, il a été décidé de protéger la souveraine. En effet, la souveraine est âgée de 94 ans et son conjoint de 99. Il convient ainsi de les mettre à l’abri du risque. Ainsi la souveraine a du se résoudre à faire mettre en place un protocole sanitaire. En effet, afin de protéger la souveraine, les visiteurs ne pourront pas être hébergés dans les même bâtiments que la monarque. De plus, les activités et les visites devront se faire à l’extérieur. Il est cependant inutile de s’inquiéter, Balmoral est suffisamment grand et dispose de suffisamment de place pour loger les hôtes de marque de la souveraine. Celle-ci profite en effet de ses pour inviter sa famille.

La princesse Eugénie et son mari

La reine aime beaucoup ses petits-enfants et Harry était son préféré.  Elle a donc été très déçue que celui-ci ne vienne plus une fois qu’il était en couple avec Meghan Markle. En effet, il se murmure que miss Markle n’aimerait pas Balmoral et qu’elle avait imposé ses choix à Harry. De toute façon, avec le Megxit, aucun risque de voir les Sussex se pointer au château. Ces derniers privilégient leurs vacances en Californie. Par contre, les autres membres de la famille royale ne boudent pas leur plaisir. Et si la famille de Wessex a été vue à Balmoral dès le lendemain de l’arrivée de la souveraine, la princesse Eugénie vient, elle, d’arriver avec son mari. Et sa majesté aime beaucoup les deux jeunes gens qui le lui rendent bien.