Après la polémique des César, Roman Polanski définitivement exclu de l’Académie des Oscars

Si le metteur en scène décide de poursuivre sa carrière, ses nouveaux films ne seront pas éligibles aux Oscars, contrairement à ceux qu’il a réalisé par le passé.

Roman Polanski
Source : Instagram

Si une personnalité cristallise parfaitement l’évolution de la société et des mentalités concernant les abus sexuels, c’est bien . Depuis des décennies, tout le monde sait qu’il est accusé d’avoir alcoolisé, drogué et violé une fille de 13 ans aux États-Unis et qu’il a fui en France pour ne pas être emprisonné pour ce crime. Pour autant, cela ne l’a jamais empêché de faire des films, dont certains ont été adulés mondialement.

Mais désormais, cette gloire appartient au passé. Si Roman Polanski poursuit sa carrière de metteur en scène et connait toujours un vrai succès, ses films ne seront désormais plus éligibles à la plus prestigieuse des cérémonies de récompenses américaines : Les Oscars. L’Académie a décidé de définitivement exclure le réalisateur, qui a déjà remporté la précieuse statuette par le passé.

Roman Polanski : absent et pourtant bien présent aux César

Les faits remontent aux années 70 et c’est pourtant en 2020 que la prend une ampleur considérable. Fragilisé par de nouvelles accusations de viol et d’attouchements sexuels, Roman Polanski se voit nommer à douze reprises aux César, pour son dernier film J’accuse. La sortie de ce dernier avait pourtant été condamnée par de nombreuses personnes et groupes féministes qui regrettent que le réalisateur puisse poursuivre sa carrière en toute impunité. Les acteurs n’ont finalement pas assuré la promotion, sans doute pour ne pas avoir à répondre à de compromettantes questions concernant la culpabilité du réalisateur.

Et finalement, contre toute attente sans doute, Roman Polanski est reparti avec deux César, dont le très prestigieux Meilleur Réalisation. Dans la salle, la stupeur est au rendez-vous. L’actrice Adèle Haenel, qui s’était confiée quelques semaines auparavant sur les abus sexuels dont elle avait été victime lors de son premier tournage, quitte la salle. Florence Foresti, qui présentait la cérémonie, refuse de sortir de sa loge. 

Ce sera la Présidente Sandrine Kiberlain qui conclura donc Les César, visiblement décontenancée par cette situation, mais cependant rassurée de voir la cérémonie se conclure par le sacre du film Les Misérables. Une note finale plus positive.

Les Oscars ne veulent plus de Roman Polanski

L’histoire d’amour entre Roman Polanski est les Oscars a débuté dès les débuts du réalisateur, puisque son film Le couteau dans l’eau, sorti en 1964, s’est retrouvé nommé dans la catégorie Meilleur Film en langue étrangère. Par la suite, on aura retrouvé le réalisateur a plusieurs reprises lors de la cérémonie : en 1969 pour Rosemary’s Baby, en 1975 pour Chinatown et en 1981 pour Tess. Il repartira bredouille.

Mais en 2003, le sacre arrive. Avec Le Pianiste, il repart avec la statuette la plus enviée par tous les metteurs en scène, celle de Meilleur Réalisateur. Extradé en France, Roman Polanski ne se rendra évidemment pas aux États-Unis pour ce recevoir le prix, puisqu’il sera arrêté sitôt un pied posé sur le sol américain.

L’Académie a donc récompensé un homme qui ne peut pas se rendre en Amérique pour récupérer sa récompense sans être emprisonné car reconnu coupable de viol sur mineur. En 2003, cela ne choque personne. En 2020, c’est impensable, surtout après la fin du règne de terreur mené par Harvey Weinstein.

View this post on Instagram

O pedido de Roman Polanski de voltar a fazer parte da Academia foi negado de forma definitiva! Foi negado o pedido de Roman Polanski de ser reintegrado na Academia de Artes e Ciências Cinematográficas, concluindo que a organização por trás do Oscar tinha o direito de expulsá-lo em maio de 2018. Polanski processou a Academia em abril de 2019, alegando que havia sido expulso sem qualquer aviso e sem um processo justo. Polanski fugiu dos Estados Unidos em 1978, depois de se declarar culpado pelo estupro de uma menina de 13 anos. Ele permanece um fugitivo desde então, e os esforços para extraditá-lo não tiveram sucesso. A juíza Mary Strobel concluiu que, embora a Academia pudesse ter avisado Polanski com antecedência, a organização finalmente corrigiu essa falha e lhe deu uma audiência justa. Leia mais no blog Cinema é Tudo Isso! #CETI #TermômetroOscar #RomanPolanski #Oscar

A post shared by Termômetro Oscar (@termometrooscar) on

Une magistrate valide l’exclusion de Roman Polanski

La volonté de l’Académie de se défaire de l’image du réalisateur ne date pas d’hier puisque c’est le 3 mai 2018 (il y a plus de deux ans, donc) que Roman Polanski avait tenu au courant par courrier qu’il était renié par les Oscars (au même moment que le comédien Bil Cosby, condamné pour agression sexuelle).

Mais Roman Poanski estime qu’il n’a pas reçu un « préavis raisonnable » et réclame une « chance de se faire entendre » (selon nos confrères de Purepeople). Il saisit alors la justice pour faire annuler cette injonction. Mais le 25 août dernier, la magistrate Mary Strobel a validé la démarche de l’Académie. Roman Polanski est donc définitivement renié par celle-ci ! Une décision qui réjouira toutes les personnes qui luttent pour l’homme ne reste pas impuni, ou ne continue pas à faire des films dans l’indifférence générale. Le milieu du américain a fait un premier pas en avant, en attendant la France ?

 

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.