Kim Jong-un n’est pas mort ? De nouvelles rumeurs, suite à une opération cardiaque ?

Vous connaissez sans doute Kim Jong-un, il ne fait pas la Une des médias pour ses frasques, mais à cause d’une triste nouvelle.

Kim Jong-un
Source capture YouTube

Alors qu’une partie de la planète est bouleversée par le coronavirus, la Corée ne semble pas forcément touchée et le quotidien reste similaire. Par contre, certains habitants sont quelque peu inquiets à cause des rumeurs qui ne cessent de circuler sur le Web. En effet, Kim Jong-un serait entre la vie et la mort à cause d’une intervention chirurgicale.

Washington se penche sur des données inquiétantes

Kim Jong-un serait donc dans une situation très complexe, mais vous connaissez également la Corée du Nord. La censure est largement au rendez-vous et il est souvent difficile de connaître le vrai du faux.

Pourtant, Washington serait réellement en train d’étudier des informations capitales concernant la santé du dirigeant. Selon les affirmations partagées par CNN, la situation est tout de même très inquiétante.

Kim Jong-un
Source capture YouTube

Kim Jong-un pourrait être en danger grave après une intervention chirurgicale.

La cause de ces rumeurs concerne cette intervention du 12 Avril dernier, mais depuis aucune information positive n’a été relayée à son sujet. Les habitants se demandent si leur dirigeant est réellement entre la vie et la mort.

Il avait donc été hospitalisé dans l’hôpital du comté de Hyangsan et il avait ensuite pris place dans un établissement spécialisé dans les soins.

Le porte-parole réagit à ces rumeurs

Les articles de presse sur le Web ne cessent de se multiplier, mais le porte-parole de la présidence a décidé de parler concernant cette situation notamment en partageant leur position par rapport aux rumeurs. Ils ne souhaitent pas confirmer les propos ou encore les réfuter, cela a donc entraîné une vague d’inquiétudes supplémentaires.

Nous n’avons rien à confirmer sur les rumeurs concernant les problèmes de santé du dirigeant Kim Jong-un, signalés par certains médias. Aucun mouvement particulier n’a été signalé en Corée du Nord.

La santé du dirigeant est donc suivie de très près par les médias mondiaux, mais également les présidents des autres pays comme les États-Unis. Connaîtrons-nous réellement la vérité sur le quotidien de Kim Jong-un ? La réponse est sans doute négative surtout si son état de santé n’est pas celui escompté. Du côté de Washington, la surveillance est au rendez-vous, mais ces informations sont toutefois à prendre avec des pincettes.

Kim Jong-un
Source capture YouTube

Bien sûr, comme la Corée du Nord n’est pas très bavarde concernant son gouvernement, les rumeurs prennent forcément de l’ampleur au fil des heures, mais ce n’est pas la première fois qu’il disparaît, en 2014 Kim Jong-un avait clairement déserté les médias.

La Chine aurait envoyé des experts médicaux en Corée du Nord

Ce soir samedi 25 avril, il semblerait que la situation se confirme en ce qui concerne l’état de Kim Jong-un. En effet, d’après l’agence de presse Reuters, la Chine aurait envoyé une équipe médicale au chevet du dictateur, ce qui tendrait à confirmer que son pronostic vital est particulièrement grave.

Toutefois, une fois de plus, rien n’a été communiqué à ce propos. Pour la Corée du Sud, qui a mené son enquête, l’homme serait toujours en vie, bien que l’on ne sache pas exactement dans quelles conditions. Si la piste d’une mort cérébrale est sérieusement prise en compte par les États-Unis depuis quelques jours, certains médias américains annoncent déjà ce soir que Kim Jong-un serait effectivement mort. Même en Chine la nouvelle de sa mort ne serait plus un secret, et aurait même été partagée sur le réseau social du pays, Weibo, par la vice-directrice d’une chaîne d’information de Hong Kong, qui serait également la nièce du ministre chinois des Affaires étrangères. Plus que jamais, le monde est donc en proie au doute, même si les Japonais sont quant à eux beaucoup moins catégoriques, et parleraient uniquement d’un état végétatif sans amélioration possible.
Impossible de démêler les rumeurs vraies des rumeurs fausses, puisque de part et d’autre du monde certains accusent même le chirurgien d’avoir volontairement bâclé l’opération du cœur du dictateur. Pour autant, Donald Trump ne croit pas à cette thèse, elle pense que toute cette histoire est une fake news de CNN, même s’il confirme que les services de renseignements sont à l’œuvre pour faire la lumière sur toute cette histoire.

La sœur de Kim Jong-un succéderait à son frère ?

Si l’information de la mort de Kim Jong-un s’avère exacte, la question de sa succession serait alors à l’ordre du jour.

À l’époque où celui-ci avait pris les rênes de la Corée du Nord, Il succédait lui-même à son père Kim Jong-il. En effet, le pays est régi selon les lois dynastiques, il est donc logique que ce soit un membre de la famille de Kim Jong-un qui se retrouve au premier plan.

Bien qu’il ne l’ait jamais confirmé lui-même, le dictateur aurait 3 enfants, deux filles et un fils, dont on ne connaît toutefois pas l’âge. Mais dans tous les cas, ce dernier est bien trop jeune pour régner, et le chef de la Corée du Nord n’aurait plus qu’un frère aîné, complètement désintéressé par la politique de son pays.

Il ne reste donc que la sœur de Kim Jong-un, à savoir Kim Yo-jong, qui a pris une plus grande place au fil des années dans le clan de son frère. Toutefois, elle reste une femme, ce qui pose un gros problème dans la culture machiste du régime nord-coréen.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.