Donald Trump : choqué par les vidéos d’OVNI de la Navy !

Donald Trump n'est pas que le président des États-Unis, il reste avant tout un personnage complexe, et très souvent loufoque de par ses réactions, qui ne manque jamais de réagir à l'actualité mondiale ou à celle de son propre pays.

Donald Trump
Source : France 24

Particulièrement actif sur les réseaux sociaux, Trump ne rate jamais les tendances du moment, et se lance souvent dans de savoureux tweets, dont lui seul a le secret.

Qu’il s’agisse de politique étrangère, de culture, ou même de rumeurs sur des people, ne se refuse aucun commentaire, en bon addict des réseaux sociaux qu’il est. Aujourd’hui, c’est pour une actualité de son pays qu’il fait parler de lui, puisque la vient de déclasser des vidéos d’ particulièrement intrigantes, auxquelles il n’a pas manqué de réagir.

Donald Trump réagit aux vidéos d’OVNI de la Navy

Donald Trump
Source : Huffington Post

Si vous êtes passionné par les petits hommes verts, vous n’avez certainement pas manqué les vidéos déclassées de la Navy, prouvant l’existence d’objets volants non identifiés dans le ciel des États-Unis d’Amérique. Si ces phénomènes avaient déjà fait l’objet de nombreuses rumeurs dans le petit milieu des ufologues, certains s’étant même déroulés en 2004, l’officialisation de ces apparitions est plutôt inattendue, même s’il faut bien l’avouer, 2020 nous a déjà réservé beaucoup de surprises. Comme à son habitude, alors qu’il passe presque plus de temps sur Twitter que dans son bureau ovale, le président des États-Unis, Donald Trump, n’a pas manqué de réagir à ces deux vidéos choquantes. Face à ces objets inconnus qui planent dans les nuages, alors qu’un avion de la Navy tente de les poursuivre, le milliardaire s’est montré dubitatif, bien que fasciné par les images. Fidèle à sa réputation, Trump a tout de même trouvé le moyen de remettre en cause la véracité de ces archives.

« Je me demande simplement si c’est réel », a-t-il déclaré à Reuters. « Parce que si c’est le cas, c’est une sacrée vidéo. »

Pourtant, il ne fait aucun doute que les deux clips sont bien des images officielles du ministère de la Défense américain, comme celui-ci l’a confirmé dans un communiqué.

Il s’agit en fait de deux événements bien distincts, mais similaires, dont l’un s’est déroulé en 2004, alors que l’autre date de 2015. Ces images n’étaient pas inconnues des amateurs d’OVNI, puisqu’elles avaient déjà fuité sans que l’on ne sache trop comment.

La Marine américaine a donc uniquement rendu officielle l’origine de ces films. Pourquoi donc Donald Trump ressent-il le besoin de remettre en cause les propos de son propre gouvernement ? Nul ne le sait.

« La marine américaine a reconnu que ces vidéos circulant dans le domaine public étaient en fait des vidéos de la Marine. Les phénomènes aériens observés dans les vidéos restent caractérisés comme ’non identifiés’ à ce jour. », indique le communiqué du ministère de la Défense.

Donald Trump
Source : RFI

La déclassification de ces vidéos prouve-t-elle l’existence des extraterrestres ?

Si le ministère de la défense américain a concédé à la déclassification de ces vidéos, c’est uniquement parce que leur révélation ne représente aucun risque sensible pour des enquêtes futures sur des cas similaires.

  • Le département indique avoir procédé ainsi afin de dissiper les rumeurs d’une invasion imminente, très ancrées dans certaines sphères américaines.
  • Le but était de montrer que ces phénomènes ne datent pas d’hier, et qu’il n’y a aucun danger imminent.

Depuis quelques années, les responsables gouvernementaux procèdent à un déverrouillage progressif de certaines informations sensibles sur l’existence des OVNI. En 2017 déjà, un ancien responsable du Pentagone avait même déclaré à CNN qu’il existait des preuves très convaincantes que nous n’étions peut-être pas seuls dans notre système solaire.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.