Didier Raoult et la chloroquine : l’Ordre des médecins auraient déposé une plainte

Il est impossible de ne pas penser à Didier Raoult lorsque nous évoquons le coronavirus. Il a été impliqué depuis le début de l’épidémie dans le sud.

Didier Raoult
Source : capture YouTube

Aujourd’hui, semble être visé par une plainte et c’est l’Ordre des médecins qui est à l’origine de celle-ci. Il est mis en cause apparemment pour la mise en avant de l’hydroxychloroquine. En effet, le professeur du sud de la a répété à maintes reprises qu’il s’agissait d’une méthode efficace pour lutter contre le Covid-19. Si parfois, sa théorie a été mise en avant, elle a dans d’autres cas de figure été pointée du doigt. À ce jour, il n’existe pas un traitement spécifique pour mettre un terme au dont les symptômes sont souvent ceux de la grippe et de la gastro-entérite pour les cas les moins graves.

Une plainte contre Didier Raoult déposée par des spécialistes

Si certains ont pensé que Didier Raoult avait trouvé un remède miracle pour se débarrasser du coronavirus, d’autres n’ont pas apprécié ses différentes prestations à la télévision ou dans la presse. Le Figaro révèle donc que des spécialistes en maladies infectieuses ont déposé une plainte devant le Conseil départemental de l’Ordre des médecins. Cette information ne serait pas une rumeur puisqu’elle a été confirmée dans les colonnes de BFM notamment par le président de la SPILF.

  • Didier Raoult est visé parce qu’il a fait la promotion de cette molécule à maintes reprises alors qu’elle pourrait être dangereuse pour la santé.
  • Le médicament est mis en avant, mais les études n’auraient pas permis de dévoiler une vraie efficacité contre le coronavirus.
  • En effet, des études ont été menées depuis quelques semaines et les résultats semblent inquiétants.

Par conséquent, la chloroquine ne permettrait pas à 100 % de lutter contre le coronavirus, elle serait souvent inefficace et parfois dangereuse. En parallèle, les laboratoires ont décidé de se lancer dans une course effrénée pour tenter de trouver des remèdes efficaces. Le CNRS aurait alors développé un spray nasal qui pourrait être disponible d’ici la fin de l’année si les fonds nécessaires sont trouvés. Il aurait pour objectif de bloquer et de tromper le coronavirus qui ne pourrait plus attaquer les cellules de votre corps.

Didier Raoult a-t-il minimisé le problème ?

Nous savons aujourd’hui que la France a traversé une période très difficile avec cette crise. Le confinement a été prolongé plusieurs fois et des milliers de nouvelles contaminations sont toujours au rendez-vous toutes les 24 heures en France. Les vacances d’été n’ont donc pas été aussi bénéfiques, car le brassage de la population aurait aussi facilité la transmission. Les auteurs de cette plainte cités par les journaux se demandent si les déclarations de Didier Raoult n’ont pas eu un effet dévastateur auprès de la population. En pensant qu’un traitement à base de chloroquine était présent, les Français n’ont-ils pas baissé leur garde ?

Didier Raoult a toutefois certifié que sa méthode pouvait porter ses fruits et il s’exprime à travers des vidéos. Il dévoile par exemple qu’une personne est morte après un tel traitement lors de la « seconde vague » si elle peut être appelée ainsi. Il révèle que, sur 2953 personnes qui ont été déclarées positives, 9 ont perdu la vie et elles n’auraient pas été testées avec cette solution. Même si le mois de mars est désormais assez loin, le virus est toujours présent et Didier Raoult ne change pas son optique vis-à-vis de ce remède qu’il pense être efficace. Il faudra attendre pour connaître la suite de cette plainte.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.