Coronavirus à Rennes : la justice valide la fermeture à 23 h des bars malgré les arguments

Les professionnels avaient tenté de contrer la mesure dédiée à la fermeture à 23 heures. La justice n’a pas comblé les attentes.

Bar
Source : capture Pixabay

Dans plusieurs villes notamment situées dans des départements en rouge à cause de la circulation active du . Les autorités compétentes ont décidé de procéder à une fermeture anticipée de certains établissements. Du côté de Marseille, cela avait aussi été mis en place à la fin de l’été et les professionnels n’avaient pas apprécié la mesure. Ils sont désormais rejoints par Rennes puisque les propriétaires de bars doivent également se soumettre à cette restriction, la fermeture à 23 heures est bien validée par la française.

Pourquoi la demande n’a-t-elle pas été prise en compte ?

La est frappée de plein fouet par la crise sanitaire et certains départements sont clairement en rouge. Cela montre que la maladie est toujours au rendez-vous, mais surtout elle circule activement. De ce fait, la contamination est un peu plus forte par rapport à d’autres zones. La justice a donc étudié de près la situation sanitaire et la décision a donc été négative pour cette demande. De ce fait, les patrons de bars doivent fermer leurs portes à 23 heures comme le veut l’arrêté.

  • Selon l’avocate qui représentait le syndicat dont les propos ont été repris par le Parisien et l’Agence France-Presse, le juge a pris en compte l’état sanitaire.
  • Il estime que ce sont les jeunes qui sont les plus touchés, d’où l’intérêt de valider l’arrêté pour la fermeture.
  • Pour tenter de faire valoir cette interdiction, les professionnels avaient utilisé une procédure d’urgence.
  • Ils estimaient que cette fermeture à 23 heures portait atteinte à la liberté d’entreprendre, mais cela n’aura pas été suffisant.

Ce n’est pas la première fois qu’une mesure est contrée par les professionnels ou les habitants. Du côté de Strasbourg, la mesure dédiée à l’obligation de porter un masque a été supprimée puisqu’elle portait finalement atteinte à la liberté. En ce qui concerne Rennes, il faut savoir que les rassemblements sont nombreux et dans la nuit du 10 au 11 septembre, ce sont 3000 personnes qui ont été rassemblées dans le centre. Cela a aussi motivé le refus d’interdire la fermeture à 23 heures.

La fermeture à 23 heures est-elle efficace ?

Les professionnels estiment que cette mesure n’est pas suffisante surtout pour lutter contre le coronavirus et la propagation du virus. Ils estiment que si les bars sont fermés à Rennes, les habitants auront tendance à se rassembler ailleurs, cela sera aussi à l’origine d’un cluster. Dans tous les cas, cette fermeture à 23 heures peut être très problématique pour la profession et elle aggrave sans doute la crise économique. En effet, pour justifier leur demande, nous apprenons dans le quotidien que les professionnels estiment que 70 % de leur chiffre d’affaires est réalisé dès 23 heures et jusqu’à 3 heures du matin.

Alors que certains patrons sont déjà frappés de plein fouet par cette crise économique, cette décision pour la fermeture à 23 heures pourrait ne pas les aider à sortir la tête de l’eau. Les autorités compétentes ont souhaité rappeler que le taux d’incidence était très élevé par rapport à la moyenne puisque, du côté de Rennes, ce sont 142 cas pour 100 000 habitants qui sont identifiés. Contrairement à Madrid par exemple, la France fait le choix de ne pas voter pour le confinement généralisé ou localisé, mais ce sont de telles mesures qui sont mises en place.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.