Le meilleur des nouveautés Netflix avec des meurtres, des fantômes et une américaine à Paris qui fait parler d’elle !

La plateforme Netflix propose en cet automne de nombreux nouveaux programmes ou nouvelles saisons qui raviront les fans !

Nouveautés séries Netflix
Source : Instagram

Les amateurs de sensations fortes, romantismes et revirements narratifs en tout genre auront de quoi satisfaire leurs yeux avec les nouveautés proposées par Netflix. Il y en a en effet pour tous les goûts ! On vous propose de revenir sur trois oeuvres diamétralement opposées : la sixième et dernière saison de Murder, la deuxième saison de l’anthologie The Haunting, et la nouvelle création originale romantique Emily In Paris.

Murder : une dernière saison qui répond à toutes vos questions

Cela fait six saisons que Murder (How To Get Away With Murder en vo) vous fait vibrer. Il faut dire que la a pour elle un certain nombre de qualités, faisant d’elle l’une des oeuvres les plus appréciées des internautes. Entre des comédiens solides qui incarnent à la perfection des rôles nuancés et attachants, une mise en scène dynamique et un scénario diaboliquement efficace, inventif et surprenant, tout est fait pour rendre mémorable chaque épisode du show télévisuel.

Et la dernière saison ne déroge pas à la règle et s’impose comme l’une des meilleurs. N’essayez pas de deviner la fin, vous n’y arriverez pas. Les scénaristes ne lésinent pas sur les moyens pour nous surprendre, nous émouvoir (préparer les mouchoirs), et faire accélérer notre rythme cardiaque. La seule mauvaise nouvelle avec cette sixième saison, c’est que c’est la dernière. Nous ne retrouverons donc pas l’immense Viola Davis dans le rôle de sa vie, celui d’Annalise Keating, cette avocate qui a vu sa vie changer avec l’arrivée de cinq nouveaux étudiants.

View this post on Instagram

VEIO AÍ! A Maldição da Mansão Bly abre com incríveis 100% de aprovação no site de crítica especializada, Rotten Tomatoes. Os críticos destacam a narrativa da história emocionante e já estão aclamando as atuações de todo o elenco. Para muitos, o melhor episódio é o da personagem da Kate Siegel. Confira umas das críticas: “Mike Flanagan continua se provando como um mestre do terror moderno com seu romance gótico suntuoso, emocionante e frequentemente surpreendente” – Flickering Myth. “‘A Maldição da Mansão Bly’ é uma sequência arrepiante e de cortar o coração de ‘Hill House’” – Daily Mirror (UK). “A 2ª temporada, livremente baseada em ‘A Outra Volta do Parafuso’, me deixou ao mesmo tempo assustado e comovido” – TV Line. “Perfeitamente esplêndido de quase todas as formas, ‘A Maldição da Mansão Bly’ é uma trágica e gótica história de amor em seu âmago: sombria, assustadora e cheia de suspense” – Mama’s Geeky. “Mike Flanagan conseguiu manter o espírito de ‘Hill House’ vivo com uma abordagem diferente e um estilo novo. A nova temporada não irá desapontá-lo, mas não é melhor que [a anterior]” – nostagefright.net. Tudo isso só pra aumentar a ansiedade! . . #amaldicaodamansaobly #thehauntingofblymanor #blymanor #mansaobly #thehaunting #amaldicao #netflix

A post shared by A Maldição Brasil (@amaldicaodamansaobly) on

The Haunting Of Bly Manor : des larmes et encore des larmes

Si vous vous attendez à la plus grosse flippe de votre vie, alors cette saison 2 de l’anthologie The Haunting n’est pas faite pour vous. Comme la première saison, l’acclamée The Haunting of Hill House, ce qui intéresse le créateur Mike Flanagan, ce sont les personnages. Les fantômes ne sont finalement que des souvenirs tortueux d’un passé qu’on souhaite oublier, sans pour autant s’en défaire. Chaque personnage est habité par un trauma qui lui ronge la vie, et l’empêche d’avancer. Et c’est tout simplement sublime

Plus qu’une série d’épouvante (certaines scènes intenses d’une redoutable efficacité nous rappellent néanmoins le genre de l’oeuvre), The Haunting of Bly Manor est une véritable oeuvre mélodramatique qui vous touchera en plein coeur. Portée par une troublante et fragile Victoria Pedretti, sublime héroïne, cette saison 2 développe une histoire complexe enveloppée par une mise en scène splendide et un visuel de qualité. On espère que ce ne sera pas la dernière ! 

Emily In Paris : des clichés et des croissants

La série Emily in Paris a fait le buzz sur Twitter. Pourquoi ? Car les parisiens n’ont tout simplement pas reconnu leur ville. La vision qu’a le créateur de Paris semble en effet tout droit sorti du rêve d’une personne qui n’a jamais mis les pieds dans la capitale française. Mais est-ce grave pour autant ? Non, car Emily in Paris est comme une sucrerie, celle dont on sait qu’elles ne sont pas forcément bonnes pour nous mais qui sont si agréables à déguster sur le moment. Tout est construit autour de clichés sur Paris et les parisiens et rien ne vient rendre crédible cette histoire totalement improbable où chaque rencontre devient déterminante et où tous les rêves se réalisent.

Mais c’est justement l’intérêt premier de la série : faire rêver. Et avec notre actuel quotidien, on ne demandait pas mieux. Les dix épisodes se dégustent sans provoquer d’indigestion, grâce à notamment à la fraîcheur de l’ principale, Lily Collins. Oubliez le coronavirus pendant cinq heures et plongez-vous dans ce Paris fantasmé. « J’ai l’impression d’être Nicole Kidman dans Moulin Rouge » explique l’héroïne en arrivant à Paris. Et elle ne croyait pas si bien dire tant sa vie semble tout droit sortie d’un fantasme.

Avec ces trois séries, vous pourrez rire, frissonner, pleurer, crier aussi. Elle montre toute la diversité de qui le prouve encore une fois : dans le domaine de la vidéo à la demande, et malgré la concurrence, la plateforme américaine reste la meilleure.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.