Attestation transports en commun – Déconfinement – il faudra une attestation employeur pour emprunter les transports en commun en Ile-de-France

La région Ile-de-France vient de signer une charte ayant pour objectif de lisser les heures de pointe dans les transports en commun.

Christophe Castaner - Nouvelles informations très importantes sur le déconfinement !
Christophe Castaner - Nouvelles informations très importantes sur le déconfinement !

Valérie Pécresse vient d’annoncer la signature d’une charte visant à lisser les heures de pointe dans les transports entre la région Ile-de-France, l’État, les collectivités, les employeurs, les syndicats et les opérateurs de transports.

A partir de lundi, les utilisateurs des transports en commun devront se munir d‘une attestation signée de leur employeur, indiquant les horaires auxquels ils sont autorisés à rejoindre leur lieu de travail.

Avec la fin du confinement, nombreux sont les salariés qui vont emprunter les transports en commun pour retourner au travail. Avec cette charte, ils espèrent réduire ainsi les voyages inutiles et maintenir au maximum le télétravail dans les entreprises.

La nouvelle « attestation employeur »

La charte demande également le maintien d’une « attestation employeur » indiquant pour chaque salarié les horaires auxquels il est autorisé à rejoindre son lieu de travail. Elle voudrait également que le défaut d’attestation engendre une amende de 135 euros.

Evidemment, cette attestation devra pouvoir être montré sur leur demande aux agents de contrôle mais la question de la validé et du contrôle de ce document doit encore  « être arbitrée par l’État » a expliqué Valérie Pécresse, indiquant avoir « besoin de renforts pour filtrer les entrées dans les gares et les stations« .

« Nous avons besoin de renforts pour filtrer les entrées dans les gares et dans les stations, parce que, évidemment, si on laisse rentrer trop de monde dans les gares il ne sera plus question de faire respecter la distanciation »

Cette règle va réduire la capacité des transports en commun de 80%, c’est pourquoi, les entreprises doivent également s’engager à maintenir le télétravail dans la mesure du possible.

En effet, l’enjeu principal est d’éviter que « l’Île-de-France ne se transforme pas en embouteillage géant » si les salariés se mettent à utiliser en masse leur véhicule.


Avatar

Lorene Bontemps

Ancienne Lyonnaise devenue sudiste, j’écris sur tout ce qui me passionne : mode, food, peoples, … Accro aux réseaux sociaux et ultra connectée, je suis toujours au courant de la dernière rumeur sur la toile !