Santé et nutrition : Comment savoir que l’on souffre d’une carence en fer ?

Le fer fait partie des éléments dont l’organisme a besoin pour son bon fonctionnement. Cet oligoélément intervient à plusieurs niveaux et est d’une importance capitale pour la santé de l’homme. Une alimentation pauvre en fer pourrait avoir des conséquences désastreuses.

bien etre
Source : Pixabay

Le fer est indispensable pour l’équilibre de l’organisme. Il est présent dans plusieurs aliments. Très conseillé par les médecins et les pédiatres, il représente un élément important pour la santé des adultes et des enfants. Cependant, il est possible d’avoir une alimentation pauvre en fer sans s’en rendre compte. Même quand les symptômes d’une carence en fer commencent par se faire remarquer, on ne s’aperçoit généralement pas du mal dont on souffre. La personne aura beau prendre des médicaments, son état ne s’améliorera guère. Pourtant, il ne faut apporter que de simples corrections à l’alimentation pour retrouver ses formes et ses couleurs. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

perinee femme
Source : Pixabay

Quel est le rôle du fer dans l’organisme ?

Le fer est classé dans la catégorie des oligoéléments. Il est d’une nécessité absolue en ce qui concerne le transport et le stockage de l’oxygène dans l’organisme. En effet, c’est un composant de l’hémoglobine contenu dans les globules rouges. Ces derniers sont chargés du transport de l’oxygène des poumons vers les tissus. Aussi, c’est un élément essentiel dans la composition de la myoglobine qui transporte et stocke l’oxygène au niveau des muscles.

Sa présence est donc indispensable pour effectuer les exercices physiques. La composition de certains enzymes intervenant dans le métabolisme du corps comme la synthèse de l’ ou d’autres neurotransmetteurs comme la dopamine et l’adrénaline, nécessite un apport de fer à l’organisme.

On remarque que le besoin en fer est beaucoup plus élevé chez les femmes enceintes. Étant donné que la période de la implique une augmentation considérable du volume sanguin, elles ont besoin d’une quantité importante de cet oligoélément pour le développement des tissus du fœtus et du placenta.

Quels sont les symptômes d’une carence en fer ?

Si vous souffrez d’une carence en fer, certains symptômes seront visibles. Ils sont très apparents à ceux de l’anémie. En effet, la personne ayant un manque de fer dans son organisme aura tendance à se fatiguer très rapidement et à perdre son souffle après une brève activité physique. Aussi, il est possible que les ongles changent de couleur et il s’en suit parfois, une perte de cheveux plus ou moins importante.

La peau devient plus pâle et l’on peut ressentir des palpitations des étourdissements et des vertiges. On remarque également des difficultés de concentration, des céphalées ainsi qu’une baisse de libido. À part ces symptômes, il y a aussi un manque de motivation qui peut être observé dans certains cas.

Quelles sont les causes d’une carence en fer ?

Généralement, les femmes sont les plus susceptibles de souffrir d’une carence de fer dans leur organisme. En effet, lorsque ces dernières ont des règles abondantes, ou des saignements entre les règles, les pertes sanguines peuvent être la source d’une élimination du fer. Aussi, il ne faudrait pas négliger les saignements digestifs qui sont invisibles.

Une autre cause de la carence en fer est la mauvaise alimentation. Si les apports en nutriments d’une personne sont pauvres en fer, celle-ci risque de souffrir d’une carence. Parfois, les personnes qui suivent un végétarien ou vegan ne trouvent pas assez de nutriments dans leurs aliments.

perinee femme
Source : Pixabay

La possibilité d’une intestinale chronique n’est pas à écarter. Certaines entraînent une mauvaise absorption du fer malgré qu’il soit contenu dans les aliments ingérés.

Santé et nutrition : Comment savoir que l’on souffre d’une carence en fer ?

 

Le fer fait partie des éléments dont l’organisme a besoin pour son bon fonctionnement. Cet oligoélément intervient à plusieurs niveaux et est d’une importance capitale pour la santé de l’homme. Une alimentation pauvre en fer pourrait avoir des conséquences désastreuses.

Le fer est indispensable pour l’équilibre de l’organisme. Il est présent dans plusieurs aliments. Très conseillé par les médecins et les pédiatres, il représente un élément important pour la santé des adultes et des enfants. Cependant, il est possible d’avoir une alimentation pauvre en fer sans s’en rendre compte. Même quand les symptômes d’une carence en fer commencent par se faire remarquer, on ne s’aperçoit généralement pas du mal dont on souffre. La personne aura beau prendre des médicaments, son état ne s’améliorera guère. Pourtant, il ne faut apporter que de simples corrections à l’alimentation pour retrouver ses formes et ses couleurs. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

Quel est le rôle du fer dans l’organisme ?

Le fer est classé dans la catégorie des oligoéléments. Il est d’une nécessité absolue en ce qui concerne le transport et le stockage de l’oxygène dans l’organisme. En effet, c’est un composant de l’hémoglobine contenu dans les globules rouges. Ces derniers sont chargés du transport de l’oxygène des poumons vers les tissus. Aussi, c’est un élément essentiel dans la composition de la myoglobine qui transporte et stocke l’oxygène au niveau des muscles.

Sa présence est donc indispensable pour effectuer les exercices physiques. La composition de certains enzymes intervenant dans le métabolisme du corps comme la synthèse de l’ADN ou d’autres neurotransmetteurs comme la dopamine et l’adrénaline, nécessite un apport de fer à l’organisme.

On remarque que le besoin en fer est beaucoup plus élevé chez les femmes enceintes. Étant donné que la période de la grossesse implique une augmentation considérable du volume sanguin, elles ont besoin d’une quantité importante de cet oligoélément pour le développement des tissus du fœtus et du placenta.

Quels sont les symptômes d’une carence en fer ?

Si vous souffrez d’une carence en fer, certains symptômes seront visibles. Ils sont très apparents à ceux de l’anémie. En effet, la personne ayant un manque de fer dans son organisme aura tendance à se fatiguer très rapidement et à perdre son souffle après une brève activité physique. Aussi, il est possible que les ongles changent de couleur et il s’en suit parfois, une perte de cheveux plus ou moins importante.

La peau devient plus pâle et l’on peut ressentir des palpitations des étourdissements et des vertiges. On remarque également des difficultés de concentration, des céphalées ainsi qu’une baisse de libido. À part ces symptômes, il y a aussi un manque de motivation qui peut être observé dans certains cas.

perinee femme
Source : Pixabay

Quelles sont les causes d’une carence en fer ?

Généralement, les femmes sont les plus susceptibles de souffrir d’une carence de fer dans leur organisme. En effet, lorsque ces dernières ont des règles abondantes, ou des saignements entre les règles, les pertes sanguines peuvent être la source d’une élimination du fer. Aussi, il ne faudrait pas négliger les saignements digestifs qui sont invisibles.

Une autre cause de la carence en fer est la mauvaise alimentation. Si les apports en nutriments d’une personne sont pauvres en fer, celle-ci risque de souffrir d’une carence. Parfois, les personnes qui suivent un régime végétarien ou vegan ne trouvent pas assez de nutriments dans leurs aliments.

La possibilité d’une maladie intestinale chronique n’est pas à écarter. Certaines entraînent une mauvaise absorption du fer malgré qu’il soit contenu dans les aliments ingérés.


Julien Jimenez

Julien Jimenez

Editeur du site Barbanews.com