Les étonnantes révélations du cuisinier de l’Élysée : découvrez ce que mangent Brigitte et Emmanuel Macron !

Guillaume Gomez, meilleur Ouvrier de France, nous fait entrer dans les coulisses de l’Élysée. Quels sont les repas-type du couple Macron ? Quels sont les mets déposés sur la table des dîners officiels ?

Les étonnantes révélations du cuisinier de l’Élysée : que mangent Brigitte et Emmanuel Macron ?
Source Instagram

Le chef des cuisines de l’Élysée, Guillaume Gomez a dévoilé les détails croustillants des habitudes alimentaires du couple présidentiel au quotidien. Leur régime serait bien plus allégé que celui de
leurs antécesseurs, en terme calorique et budgétaire.

Un régime so healthy !

Le professionnel de 42 ans peut se permettre de comparer chaque président à son prédécesseur. Il a en effet, dirigé la brigade gastronomique chargée de régaler les chefs d’Etat Français, sous Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et .
Il s’est confié sur le plateau de l’émission « C à vous » sur France 5, chapeautée par l’animatrice
Anne-Elisabeth Lemoine dans l’idée de promouvoir son livre de recettes.

Plutôt méticuleux et perfectionnistes concernant leur image, le couple peut se targuer de manger
sain et équilibré et Brigitte Macron a aussi ses préférences :

« Madame Macron souhaite qu’on lui serve dix fruits et légumes par jour avec une attention particulière à la saisonnalité et à la diversité », témoigne le cuisinier devenu MOF à l’âge de 25 ans.« Au menu, très souvent, du poisson grillé et des fruits de mer. Spécialité que les Macrons affectionnent et qui contribue à leur ligne impeccable. »

Le duo suit une certaine tendance comme l’explique le chef dans l’édition de ce dimanche 9 août du Midi Libre.

« Même si vous êtes ici dans un lieu ancré dans l’histoire, avec des dorures, il n’est pas figé. Plus personne ne mange la cuisine qu’on faisait il y a vingt-cinq ans. Elle s’est allégée, les repas sont plus rapides »

Serait-il donc si lointain le temps du Corrézien Jacques Chirac, de ces repas gargantuesques à base de tête de veau, de poires au sirop, le tout arrosé d’une Corona bien fraîche ?

Les restrictions budgétaires seraient aussi la cause de cet appauvrissement calorique. Le Meilleur Ouvrier nous éclaire :

« La Cour des comptes a demandé à ce qu’on fasse attention au budget et l’Élysée se veut toujours exemplaire », aurait-on décidé sous le mandat de Nicolas Sarkozy.

Céder à une envie culinaire ? Seulement les jours de fête !

Pour réaliser cet objectif, les stocks en cuisine sont gérés « en bon père de famille » : « Les dîners officiels conservent leur réputation, et sont toujours si fastueux, mais dès le lendemain, on se serre la ceinture !

« Comme nous faisons du service à la française « les convives se servent dans le plat », cela nous permet de réutiliser les restes, le lendemain d’un dîner d’État, pour le personnel ».

Guillaume Gomez affirme qu’il concoctait des mini-cordons bleus uniquement lors des réceptions,
cette spécialité panée étant un des plats favoris du président actuel .

Pour ce qui est des garnitures et des fioritures, le cuisinier est resté discret afin de conserver
l’éthique que lui impose sa fonction.

« On ne parle pas des goûts des présidents. Quand vous travaillez pendant dix ans avec le président Chirac, en ce qui me concerne, et cinq ans avec les autres, à partir du moment où il y a une confiance qui vous est donnée, il faut la respecter. »


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.