Nadezhda Bushueva privée de sortie pendant 26 ans, elle mangeait de la nourriture pour animaux

C’est une histoire assez chaotique qui a été partagée par de nombreux médias. Cette jeune femme n’a pas eu le droit de mettre le nez dehors depuis 26 ans.

Prison

Le NIA Novosti rapporte une affaire surprenante et angoissante, car comment est-il possible de rester enfermé dans une maison pendant 26 ans ?

Certes, les prisonniers ont parfois de longues peines, mais ils vivent dans tous les cas dans une cellule fermée, ils n’ont pas le choix. Nadezhda Bushueva ne pouvait pas quitter son domicile à cause de sa mère qui avait tendance à la punir.

Elle a toutefois pu retrouver l’extérieur il y a quelques jours après 26 années au sein de ce cauchemar qui n’était pourtant pas une fiction, mais bien une réalité.

Nadezhda Bushueva
Source : capture YouTube

Pourquoi Nadezhda Bushueva était-elle enfermée ?

Selon Cnews qui partage cette information, Nadezhda Bushueva ne se retrouvait jamais à l’extérieur depuis ses 16 ans. Elle avait donc vécu à l’intérieur de ce logement pendant 26 ans avec ses chats et sa mère. Apparemment, le journal précise qu’elle ne pouvait pas sortir à cause de tous les dangers qui se trouvaient à l’extérieur. Cette punition était déguisée en une protection, semble-t-il. Toutefois le 23 juin dernier, une situation a pris une ampleur conséquente puisque la mère est tombée malade.

Nadezhda Bushueva
Source : capture YouTube
  • Nadezhda Bushueva a donc été contrainte de réagir notamment pour que sa mère puisse être hospitalisée.
  • C’est à ce moment que le calvaire de la jeune femme a pu être découvert.
  • Elle vivait enfermée depuis 26 ans et elle est aujourd’hui âgée de 42 ans.
  • Lorsque Nadezhda Bushueva a été questionnée sur ses conditions de vie, elle a fait part d’effroyables déclarations.

En effet, elle n’avait pas pu se laver les cheveux depuis près de 12 ans, ils étaient alors dans un état exécrable comme peuvent le montrer les différentes images partagées par les journaux. Elle partageait le même lit que sa mère depuis plus de 26 ans et elle était en compagnie des de compagnie. Des chats avaient également perdu la vie dans ces conditions douteuses. Nadezhda Bushueva ne pouvait pas s’alimenter comme elle le souhaitait, elle avait parfois comme repas la nourriture des , cela durait apparemment depuis de nombreuses années.

Nadezhda Bushueva n’avait donc aucun travail

Il est difficile d’envisager les conditions de vie de cette jeune femme qui aujourd’hui est une quadragénaire. Sa mère ne travaillait pas et comme elle ne pouvait pas sortir du logement, elle n’avait pas non plus d’emploi. Apparemment, selon les journaux, elles avaient une pension de l’État. Les voisins ont été questionnés concernant cette mère de famille et sa fille, le duo ne se mêlait pas. L’administration de la commune ne voulait pas non plus se mêler de la vie de cette famille. Des experts ont donc interrogé Nadezhda Bushueva qui ne souhaite pas avoir une aide particulière, elle voudrait seulement avoir une vie un peu plus classique.

Bien sûr, s’adapter à la société alors qu’elle a été enfermée pendant près de 26 ans peut être difficile. C’est pour cette raison que des psychologues sont présents à ses côtés afin de l’épauler. Les médias locaux et nationaux ont partagé quelques-unes de ses déclarations comme peut le préciser Ulyces.

Où est le problème ? Peut-être que je vais mourir bien­tôt sur ce lit moi aussi. Ma vie est pire que celle d’un chat, je ne suis pas vivante. Je n’existe pas, je suis une morte-vivante.

Vous pouvez également trouver une vidéo sur YouTube puisqu’un reportage a été partagé concernant le calvaire de Nadezhda Bushueva.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.