Vacances d’été : les crèmes solaires pour les enfants dangereuses ? Les conclusions d’une étude assez dramatiques

Les crèmes solaires pour les enfants ne seraient pas aussi sympathiques que certains parents pourraient le penser. Des études ont mis en avant des substances nocives.

Crème solaire
Source : capture Pixabay

Lorsque les d’été approchent à grands pas, les parents ont tendance à badigeonner les enfants avec de la crème solaire. Elle est primordiale afin d’éviter les coups de soleil et donc les problèmes au niveau de la peau. Deux associations ont toutefois partagé des informations peu réjouissantes à cause de la présence de substances nocives. Parmi ces dernières, nous pouvons cibler des perturbateurs endocriniens, mais également des allergènes.

Ce sont près de 71 produits qui ont été examinés et à chaque fois il y aurait au moins 10 substances problématiques.

Crème solaire
Source : capture Pixabay

Des crèmes solaires dangereuses pour la planète

Vous le savez sans doute, certaines crèmes solaires sont respectueuses de l’environnement, vous avez donc un petit logo spécifique. Il vous annonce que le produit n’entache pas les fonds marins par exemple, mais toutes les crèmes ne sont pas étiquetées de cette manière. Cela laisse présager des conséquences pour la faune et la flore. L’enquête partagée par BFMTV notamment montre que les ingrédients méritent votre attention, car certains peuvent être classés oranges ou jaunes.

  • Il y a un vrai doute concernant leur dangerosité, les associations estiment qu’il faudrait les éviter par mesure de précaution.
  • Les produits peuvent aussi avoir des conséquences sur l’environnement et ce sont des filtres UV qui sont les préoccupants.
  • Les spécialistes ont pu identifier l’ethylhexyl methoxycinnamate, l’octocrylène, le 4-methylbenzylidene camphor et l’oxyde de zinc.
  • Ils sont présents dans une vingtaine de crèmes solaires et les effets sur le milieu aquatique sont extrêmement préoccupants.

L’étude montre également que près de 71 produits ont été testés, mais si les ingrédients ont des effets sur la planète à ne pas mettre de côté, ils ont aussi un impact sur les enfants. Près de la moitié des produits mettaient en avant une substance dite préoccupante. Comme peut le révéler l’étude, Sun for kids crème confort anti-sable SPF 50+ est une crème proposée par la marque Lancaster et 15 ingrédients préoccupants seraient identifiés. Les associations à l’origine de cette enquête demandent donc l’interdiction de ces ingrédients dans la composition des crèmes solaires. Il y a en effet des perturbateurs endocriniens avérés ou potentiels.

Quels sont les perturbateurs dans les crèmes solaires ?

Les parents ont souvent le réflexe d’acheter de la crème solaire pour leurs enfants sans forcément lire les étiquettes. Pourtant, parmi les perturbateurs endocriniens, certains sont largement problématiques. En effet, les organisations ont eu l’occasion de pointer du doigt  le 4-MBC, l’homosalate, l’octrocrylène, le cyclypentasilone, le cyclohexasiloxane, le dioxyde de titane nanoparticulaire et même le phénoxyethanol. Vous devez alors vous attarder sur plusieurs critères primordiaux pour sélectionner la meilleure crème solaire. En effet, l’étiquetage peut clairement vous aider, mais il est judicieux de prendre le temps de la décrypter sous toutes les coutures.

Cela prévoit de longues minutes à la maison ou dans le rayon dédié aux crèmes solaires. Vous avez des sites spécialisés sur le Web qui vous aideront notamment à trouver le meilleur produit pour vos enfants, car il est impératif de les protéger. Il semble possible de les protéger sans que des substances problématiques soient au rendez-vous. L’enquête montre également qu’il faut utiliser des vêtements couvrants pour les enfants ainsi qu’un chapeau ou une casquette, mais il ne faut pas oublier les lunettes de soleil ainsi que la crème solaire respectueuse de leur santé et de l’environnement. Celle-ci doit afficher un indice de 50.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.