Combattre le gaspillage alimentaire : les gestes et attitudes à adopter !

Le gaspillage alimentaire est grave, mais facile à combattre. Il suffit de changer quelques habitudes !

Fruits et légumes Pixabay

Le gaspillage alimentaire est une . Et c’est une catastrophe non seulement pour la planète, mais aussi une perte d’argent. Les chiffres sont effrayants. 10 million de tonnes de denrées non utilisées mais toujours utilisables sont jetées dans les poubelles en . Or, les Français sont persuadés qu’ils ne font pas de gaspillage alimentaire. Mais ils ont tort. En effet, entre la mauvaise gestion des restes de repas et les courses non consommées, les chiffres sont vite atteints. Et c’est là que le bât blesse. En réalité avant tout il serait nécessaire que chacun s’interroge sur sa gestion des denrées alimentaires. Il faut une première prise de conscience. sUne fois qu’on est conscient de sa façon de gérer les denrées, il est beaucoup plus facile de combattre le gaspillage.

Des gestes simples à appliquer

En fait il y a une de gestes très simples à appliquer lorsqu’on veut jeter le moins possible de denrées. Tout commence au moment où on fait les courses. En l’absence de liste de courses, on a tendance à passer dans les rayons et à acheter. Mais ce faisant on n’a pas forcément en tête comment on va utiliser ce qu’on vient d’acheter. Ceci signifie en gros que notre chariot de course est rempli de denrées qui ne seront sans doute pas utilisées. Il faut donc commencer avant tout par se faire une liste de courses et s’y tenir. Pour ceux qui voudraient faire mais qui ne sont pas certains d’y arriver une solution toute simple existe dans la plupart des supermarchés : c’est le drive. En effet une fois que la commande est passée, il ne reste plus qu’à se faire délivrer les achats. Cela évite le passage devant les rayons tentateurs. Bien entendu l’utilisation du drive n’est pas toujours possible. Dans ce cas il faut préparer une liste en fonction des menus qui sont prévus. Ceci demande certes une petite organisation mais on prend très vite le pli. Une fois qu’on a commencé, cela devient une routine.

La vérification des dates limites

La deuxième façon d’agir est de vérifier les dates limites de consommation des produits qu’on achète. C’est surtout valable pour les produits frais. Il faut donc prendre garde à acheter les produits dont les dates sont les plus éloignées. Or bien entendu le supermarché a intérêt à vous faire acheter ceux qui ont les dates les plus courtes. Le rayon va donc forcément mettre en tout premier les dates qui vont être périmées sous peu. Il ne faut jamais hésiter à vérifier à l’arrière de la pile si les dates ne sont pas plus longues.

La conservation des aliments

Là aussi la bonne conservation des aliments peut permettre de limiter les déchets. En tout premier lieu, ils sont à conserver dans des endroits adaptés.  Mais on peut aussi prévoir de congeler les aliments qui ne seront pas consommés rapidement. Cela évitera aussi des gaspillages et permettra d’avoir toujours un produit en réserve. Il faut également penser à ranger ses placards intelligemment c’est-à-dire en premier lieu les produits qui ont les dates de consommation les plus courtes.

Cuisiner les bonnes proportions

De l’autre côté un bon dosage des repas est également important. Il est inutile de cuire des pâtes pour tout un régiment si vous n’êtes qu’à deux. Une autre façon de ne pas gaspiller est de cuisiner les restes. Là aussi cela permet de faire des économies substantielles. Mais un bon congélateur est le meilleur allié. On peut très bien envisager de mettre au congélateur des boites qui contiendront des restes de légumes ou des restes de viande. Cela permettra d’improviser une bonne soupe de légumes en piochant simplement dans le congélateur ou encore d’utiliser ces restes de viande pour en faire un hachis Parmentier.