Faire du sport pour arrêter la cigarette est ce que cela aide ? Une étude répond à vos questions !

La compilation de plusieurs études semble ne pas mettre en évidence les corrélations entre la cigarette et le sport.

Est-ce que faire du en même temps qu’on arrête de fumer permet de devenir non fumeur. La question a souvent été posée. En effet il faut savoir qu’il reste en 16 millions de personnes qui sont fumeurs et qui de ce fait sont confrontés quotidiennement au tabac. Plus de la moitié, soit 58 % d’entre elles sont désireuses d’arrêter de fumer. Mais ces mêmes personnes affirment qu’elles n’y arrivent pas. Il est vrai que la cigarette est particulièrement addictive. De plus, elle est très nocive. Et se débarrasser de la cigarette est une excellente action pour sa propre santé.

Le sport est une excellente chose

Bien souvent les médecins conseillent à leurs patients de se mettre au sport en expliquant que le fait de faire du sport risque d’occuper et surtout d’éviter la prise de poids qui est quasi-systématique lorsqu’on s’arrête de fumer. Mais est-ce que ce conseil est réellement efficace ? En effet ce semble avant tout être un conseil de bon sens. On se dit que très logiquement on arrête de fumer et faire du sport va occuper l’esprit et évitera de penser à la cigarette. C’est fort probable. On va dire que cela peut peut-être agir sur le poids puisque pendant qu’on fait du sport on va augmenter le métabolisme de base mais on va surtout avoir les mains occupées et ne pas être à côté de son frigo.

Un conseil qui cependant semble avoir ses limites

Un certain nombre d’études ont été faites sur la question par des chercheurs. Or, en compilant les résultats de 24 d’entre elles portant sur 7279 cas, il semble qu’il n’existe aucun lien réel entre la pratique d’un sport et l’arrêt de  la cigarette. Bien entendu cela ne doit pas servir d’excuse. Avoir une activité sportive a toujours été une excellente chose pour la santé. Et en général ceux qui pratiquent un sport régulier ont nettement moins de problèmes de poids que les autres. Mais bien entendu cela ne signifie pas que le conseil est mauvais loin de là. Simplement les chercheurs ont indiqué qu’ils n’avaient pas réussi à trouver de preuve permettant de corréler de façon sûre et certaine la reprise du sport avec un arrêt définitif de la cigarette.

Les interactions sont sans doute beaucoup plus subtiles que cela

En effet on ne peut pas nier que les chances de succès de l’arrêt du tabac sont dues à des facteurs environnementaux. Mais pas forcément au sport. Ainsi les chercheurs ont bien pointé le fait que l’arrêt du tabac est plus simple lorsqu’on est entouré de non-fumeurs. Cesser de fumer alors que tout l’entourage ne cesse de tirer sur sa cigarette. En effet la personne se retrouve constamment confrontée au tabac et à sa consommation alors qu’il cherche à tout prix à en finir avec ce produit. Il convient donc de prendre ses conclusions avec des pincettes. Faut-il alors cesser cette habitude de se mettre au sport une fois qu’on a décidé d’arrêter la cigarette. En effet, si aujourd’hui on ne peut pas prouver que le fait de se mettre au sport aide à arrêter le tabac il ne faut cependant pas oublier que le sport aide la personne à retrouver sa forme.

Le conseil ne doit pas être écarté pour autant

En effet, et on le sait très bien, le fait de consommer régulièrement du tabac est dangereux pour le corps. Aussi et même si on n’est pas certain que la pratique du sport permet de diminuer la cigarette, il faut cependant se souvenir que la pratique régulière d’un sport va améliorer l’état général. Cela permet d’essayer de compenser les effets nocifs du tabac. Mais d’un autre côté, il est fort probable que la personne en se remettant au sport découvre à nouveau la joie de respirer librement. Il est même possible qu’elle cherche à augmenter ses performances et à ce moment-là l’arrêt de la cigarette lui permettra de mieux respirer et d’être moins essoufflée. Le fumeur a donc tout à y gagner.