Eric Zemmour : son agression fait augmenter son audience ! Coïncidence ?

Le jour de son agression, filmée en pleine rue, le polémiste Eric Zemmour battait des records d'audience sur la chaîne CNews...

Eric Zemmour agressé
Source : CNews

Ce jeudi 30 avril, était agressé en pleine rue par un individu, alors qu’il rentrait de courses. Le polémiste était alors pris à partie par un homme, qui le suivait en l’insultant et en le filmant. Le chroniqueur n’avait pas répondu à cette agression, qui dès sa publication sur les réseaux sociaux par l’homme en question a entraîné de nombreuses réactions indignées de la classe , tous partis confondus.

Simple coïncidence ou opération médiatique rondement menée ? Ce jour-là, Eric Zemmour battait des records d’audience dans l’émission Face à l’info, diffusée sur la chaîne d’informations CNews. Le programme enregistrait alors l’une de ses meilleurs audiences, comptabilisant un total de 539 000 téléspectateurs.

Eric Zemmour sur CNews
Source : CNews

Le jour de son agression en pleine rue, Eric Zemmour a connu un pic de popularité

Il faut dire que l’agression d’Eric Zemmour en pleine rue, alors que la France est actuellement confinée, a permis au polémiste de littéralement défrayé la chronique dans les jours suivants. Le chroniqueur du Figaro s’est retrouvé au centre de l’actualité et chaque évolution de l’affaire, de la publication de la vidéo sur les réseaux sociaux à l’interpellation de son agresseur, a offert aux spectateurs son lot de rebondissements haletants.

Forcément, cette agression a eu des impacts sur la notoriété du principal intéressé et son succès. Son agression, par un homme qui visiblement ne portait pas le polémiste dans son coeur, a donc eu l’effet inverse de celui sûrement escompté par l’individu.

Les chiffres des audiences de CNews démontrent clairement une très nette augmentation du nombre de téléspectateurs, entre le lundi 27 avril et le lundi 04 mai, soit la semaine de l’agression d’Eric Zemmour en pleine rue. D’une semaine à l’autre, les audiences de l’émission de CNews dans laquelle officie Zemmour de 19h à 20h, sont passées, plus exactement, de 436 000 spectateurs à 460 000. Soit une augmentation de près de 5,5 % de l’audience enregistrée par le programme.

Alors, est-ce une simple coïncidence ? Il semblerait bien que oui, puisque Eric Zemmour n’avait pas fait état de son agression le soir du jeudi 30 avril 2020, alors que l’émission Face à l’info, dans laquelle il est chroniqueur, battait des records d’audience. L’agression du polémiste a donc simplement donné un coup de pouce supplémentaire à des audiences déjà en forte augmentation.

Eric Zemmour Face à l'info sur CNews
Source : CNews

En effet, il faudra attendre le soir-même, après l’émission, et le lendemain du 30 avril, pour que la nouvelle de l’agression de Zemmour se répande dans les médias telle une traînée de poudre et que les audiences de Face à l’info de CNews en bénéficient d’autant plus.

Nul doute, évidemment, que les rebondissements de l’affaire de l’agression du polémiste aient permis à la chaîne d’information CNews de consolider un niveau d’audience déjà en hausse, puisque d’une semaine à l’autre, les chiffres sont en très nette augmentation.

Voici donc un bref aperçu de l’augmentation des audiences de Face à l’info, émission de CNews dans laquelle Eric Zemmour intervient :

  • Lundi 20/04 : 346 000 spectateurs
  • Mardi 21/04 : 386 000 spectateurs
  • Mercredi 22/04 : 423 000 spectateurs
  • Jeudi 23/04 : 405 000 spectateurs
  • Lundi 27/04 : 436 000 spectateurs
  • Mardi 28/04 : 456 000 spectateurs
  • Mercredi 29/04 : 457 000 spectateurs
  • Jeudi 30/04 (jour de l’agression) : 539 000 spectateurs
  • Lundi 04/05 (post-connaissance de l’agression) : 460 000 spectateurs
  • Mardi 05/05 : 481 000 spectateurs

Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.