Eric Zemmour, agressé : il a discuté avec Emmanuel Macron au téléphone et traduit son agresseur en justice !

Eric Zemmour a été violemment insulté et son agresseur a fini par lui cracher dessus. Le journaliste sort du silence et porte plainte contre lui ! Dans le même temps, Emmanuel Macron l'a appelé pour en discuter.

Une vidéo de l'agression d'Eric Zemmour circule sur Twitter
Source : Bfmtv

Ces derniers temps, si a fait polémique, ce n’est pas pour des paroles déplacées ou une quelconque suspicion de racisme. Cette fois-ci, le journaliste a été agressé en pleine rue !

Un individu l’a suivi alors qu’il rentrait de ses courses sous la pluie. Il a ensuite été violement insulté et on a fini par lui cracher dessus… Tout a été filmé sur Snapchat et la vidéo a fait le tour des réseaux sociaux.

Eric Zemmour porte plainte contre son agresseur
Source : Capture Twitter

De nombreuses personnalités, même opposées à sa vision de la politique, ont tenu à le soutenir sur Twitter. D’autres ont abusé de cette agression et de leur influence sur Twitter pour véhiculer un tout autre message à connotation discriminatoire, scandant que les habitants des banlieues étaient des « racailles » qu’il fallait punir sévèrement.

Eric Zemmour : il a discuté avec suite à son agression !

Christine Kelly, présentatrice de Face à l’info sur CNews, est notamment apparue dans l’émission de Cyril Hanouna « Allô Baba » pour témoigner. « Lorsque j’ai vu cette vidéo dès jeudi soir, j’ai été touchée parce qu’on sent qu’il y a une fuite, qu’il y a une poursuite, qu’il y a des mots très violents, qu’il y a des mots très durs et on se dit : Est-ce qu’il mérite ça ? Au nom de quoi on peut aller là ? » a-t-elle déclaré à l’animateur.

Si Eric Zemmour n’a pas réagi tout de suite, il est finalement sorti du silence pour porter plainte ! Le parquet a, par la suite, ouvert une enquête pour « violences » et « menaces ». L’agresseur du journaliste a désormais été interpellé.

Eric Zemmour a été interrogé sur son agression sur le plateau de « Face à l’info » sur Cnews.

Eric Zemmour et Emmanuel Macron ont discuté au téléphone après l'agression du journaliste
Sources : Wikipédia

« Le chef de l’Etat vous a appelé, 45 minutes d’entretien ! » commence la présentatrice, surprise par cette nouvelle. « Premièrement, si vous pouvez nous dire un peu les mots qu’il vous a transmis puis peut-être pourquoi c’était aussi long et quel sens politique donner à cet appel ? » lui demande-t-elle.

Le journaliste politique répond directement à sa question, sans hésiter : « Je voudrais rendre hommage à l’élégance du geste, même si je fus et je suis journaliste politique, donc je vois les arrière-pensées politiques, mais enfin, il y a aussi une élégance qu’il faut reconnaître. Pourquoi ? Et bien il m’a d’abord tout simplement demandé comment ça allait, tout bêtement. Et puis la discussion s’est engagée et on s’est rendu compte que nos désaccords étaient profonds et qu’il fallait un peu de temps pour les élucider. Donc nous avons parlé longtemps ».

Eric Zemmour : il ne lâchera pas son agresseur et veut le voir derrière les barreaux

« Que veut dire cet appel ? Que vous êtes passés d’ennemis à adversaire ? » le questionne son interlocutrice, intéressée par ses révélations. « Peut-être qu’il considère lui que je suis un adversaire mais pas un ennemi et moi aussi ! » avoue Eric Zemmour.

Eric Zemmour compte bien poursuivre son agresseur
Source : Capture Twitter

S’il prend bien l’appel du Président de la République, qu’il ne porte pourtant pas dans son cœur, ce n’est pas la même chose avec les excuses de son agresseur. « Ses excuses, c’est du bidon. Je pense que c’est un avocat de gauche qui lui a conseillé de faire ça parce qu’il a bien vu que les crachats, en temps de coronavirus, ça peut chercher loin » s’exprime-t-il sèchement, provocateur.

Encore une fois, Eric Zemmour ne mâche pas ses mots… En tous cas, l’auteur des faits peut commencer à s’inquiéter pour son sort !


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !