Véronique Jannot (Pause-café): son destin, ses amours, le décès de sa mère… l’actrice fait des confidences

Véronique Jannot est l'une de ces actrices françaises qui a eu une belle carrière à la télévision et dans le cinéma, sans jamais traverser les frontières. Abimée plusieurs fois par la vie, elle a dû se confronter à de nombreuses épreuves pour être celle qu'elle est.

Source : Serge Gloumeaud

Principalement connue pour son rôle dans la série « Pause-café« , sitcom culte des années 80, la femme de 63 a une belle carrière derrière elle.

Aujourd’hui, on revient sur ses amours, ses succès et les passages les plus douloureux de sa vie de femme.

Véronique Jannot, les hommes de sa vie

Véronique Jannot a entretenu une histoire d’amour avec Laurent Voulzy, le célèbre auteur-compositeur. Les deux amants se sont rencontrés dans une émission, où le chanteur est immédiatement tombé sous le charme de l’actrice.

Source : BestImage

Il lui a d’ailleurs fait une très belle déclaration d’amour dans une lettre, sur laquelle était écrit  “Je vous adore” suivi de son nom. Avec lui, la jeune femme se lance dans le domaine musical et tous les deux enregistrent le tube « Désir Désir ». Partenaire dans la vie comme sur scène, leur histoire aura duré plus de 10 ans.

Après sa séparation, Véronique Jannot a rencontré Didier Pironi. Malheureusement pour elle, le pilote de Formule 1 est décédé subitement dans un accident lors d’une course d’offshore, en août 1987. Une perte tragique dont l’actrice à eu énormément de mal a se remettre.

Sa carrière d’actrice

Véronique Jannot a fait ses premiers pas dans le monde du cinéma très jeune. En effet, elle était âgée d’à peine 14 ans lorsqu’elle a tourné dans  » Le jeune Fabre« , en 1972. Ce premier rôle l’a poussé à arrêter ses études pour se lancer dans une carrière de comédienne.

En 1979, elle décoche son tout premier grand rôle, dans le film « Le Toubib »  aux côtés d’Alain Delon.

Elle a ensuite été aperçue dans le téléfilm « Paul et Virginie« , où elle jouait le rôle de Virginie, le personnage principal. Puis, sa carrière a véritablement décollé lorsqu’elle a obtenu son rôle dans “Pause-café”.

LA PERTE TRAGIQUE DE SA MÈRE

L’actrice était très proche de sa maman Colette, et son décès tragique suite à un accident de scooter en 2016 a laissé un vide énorme dans la vie de Véronique.

Toutes les deux, elles écrivaient des contes pour enfants. Et pour faire perdurer sa mémoire, et lui rendre hommage, l’artiste accomplie lui a dédié son dernier livre « Le conte de maman« .

Véronique Jannot, la maternité son combat 

En 1979, lors du tournage du film Le Toubib, alors qu’elle est âgée de tout juste 22 ans, elle découvre qu’elle est atteinte d’un cancer de l’utérus. La chimiothérapie qui lui a sauvé la vie l’a aussi rendue stérile, réduisant à néant toutes ses chances de connaître une maternité naturelle.

Source : Gala

Heureusement, c’est lors d’un voyage dans le cadre de l’association « Graines d’avenir« , qui oeuvre pour aider les enfants tibétains en exil qu’elle va faire la rencontre qui va bouleverser sa vie :

« Elle a commencé à m’habiter totalement. Migmar est devenue naturellement ma fille. Je n’avais pas de projet d’ADOPTION quand j’ai connu Migmar. C’est notre rencontre qui a fait que j’ai entamé toutes ces procédures »


Avatar

Lorene Bontemps

Ancienne Lyonnaise devenue sudiste, j’écris sur tout ce qui me passionne : mode, food, peoples, … Accro aux réseaux sociaux et ultra connectée, je suis toujours au courant de la dernière rumeur sur la toile !