Amber Heard : ce procès contre Elon Musk qu’elle cherche à cacher !

Le tabloïd anglais  » The Mirror  » vient de révéler que la jeune femme a aussi été poursuivie par son ancien compagnon, Elon Musk, le boss de Tesla.

Elon Musk
Source : Twitter

Amber Heard a décidément le chic de se mettre ses anciens compagnons à dos.

Alors que la planète people est suspendue au procès de l’actrice avec son ex-époux Johnny Deep, les tabloïds anglais viennent de lever un autre lièvre concernant celle qui essaye de se faire passer pour une victime. Un autre de ses ex compagnons, le milliardaire Elon Musk l’a lui, poursuivi en pour faire détruire les embryons que les deux amants avaient fait congeler. Amber voulait les conserver pour choisir le moment où elle voudra porter un enfant dont le père serait le milliardaire. Ce dernier ne l’entend pas de cette oreille et estime que dès lors que le couple est séparé, les embryons doivent être détruits.

Une procédure dont elle s’est bien gardée de parler

Lors de la bataille judiciaire qui vient d’avoir eu lieu, l’ex-épouse de Johnny Deep s’est bien gardée de faire la moindre allusions aux déboires qu’elle a eu avec le patron de . Il est vrai que cet épisode de la vie d’Amber n’est guère à son avantage et savoir que Amber a fait congeler des embryons aurait peut-être pu donner des informations sur la date du début de la liaison de l’ avec Elon Musk.

En effet, congeler de futurs enfants n’est pas un acte qu’on programme du jour au lendemain et prend du temps. Le révéler aurait peut-être pu confirmer les doutes de la star de Pirates des Caraïbes sur la fidélité de son épouse.

Amber serait-elle une coureuse de dot?

Au fur et à mesure des révélations qui se font jour dans les procédures la concernant, on peut légitimement se demander si la jolie blonde n’est pas une  » gold digger » comme disent les américains, ce qui signifie « chercheuse d’or »  et fait référence à une personne qui choisi sont conjoint en fonction de sa fortune. Cette avait déjà couru sur son compte lorsque l’actrice s’était séparée de son ancien conjoint, Johnny Deep. Avant cette union qui avait durée moins de 18 mois, la texane n’était guère connue et c’est ce mariage qui a fait sa célébrité et lui a ouvert les portes d’Hollywood.

Des poursuites qui pourraient influencer la procédure londonienne?

Si cette question n’a pas été débattue devant la justice à Londres, c’est bien parce qu’elle n’avait rien à y faire. Mais il est évident que cette information n’est pas à l’avantage de la jeune femme et que si elle avait été évoquée lors du procès en diffamation menée par Freddy aux mains d’argents contre le Sun, cela aurait donné un aperçu encore moins positif de la personnalité d’Amber Heard. Cette dernière a vu son image bien écornée durant ces dernières semaines à force de révélations glauques voire scatologiques.

Pourquoi Elon Musk veut-il faire détruire ces embryons?

Plusieurs explications pourraient être avancées. Tout d’abord l’excentrique milliardaire est déjà papa plusieurs fois. Ainsi au mois de mai de cette année il a annoncé la naissance de son sixième enfant mais premier enfant commun avec la chanteuse canadienne Grimes. Celui qui fut un temps soupçonné de faire ménage à trois avec l’ex de Johnny  Deep et la top modèle Cara Delevigne est par ailleurs père de cinq adolescents, qu’il a eu avec son amie d’enfance, Julie Wilson. Il est fort à parier que le milliardaire ne souhaite pas procréer à tout va et qu’il veut s’éviter de futures poursuites de la jolie blonde si d’aventure celle-ci devait utiliser, sans son accord, les embryons que le couple avait fait congeler.

Bien qu’il ait ironisé sur un éventuel combat en cage avec Johnny Deep, il est clair qu’Elon Musk préfère protéger ses arrières quand il s’agit d’Amber.