Elon Musk devrait faire une annonce spectaculaire vendredi 28 août. Cela va concerner Neuralink !

Elon Musk devrait faire une démonstration concernant Neuralink ce vendredi 28 août. La communauté scientifique retient son souffle.

Elon Musk
Source : Tervene

est une fois de plus en train de faire le buzz. En effet, le fantasque milliardaire qui vient de devenir le 4ème homme le plus riche du monde il y a quelques jours, compte faire une annonce spectaculaire le 28 août. En fait il semblerait qu’il compte faire une démonstration concernant Neuralink. Cette entreprise fait partie de celles que Musk contrôle. En général, le boss de a pour habitude de faire le buzz quand il veut présenter une avancée d’une de ses structures. Et généralement cela en vaut la peine. Il est vrai que récemment le milliardaire sous-entendait que les recherches avaient bien avancées. Mais qu’est exactement Neuralink.

Un projet ambitieux

Neuralink est une entreprise qui développe des interfaces permettant de connecter un cerveau à une machine. Et sur le papier cela peut faire rêver. En effet, selon l’ingénieur de génie, le but de ses équipes est d’aider aux personnes déficientes à pallier les dysfonctionnements de leur cerveau. En cas de réussite, ce système permettrait de remédier à la paralysie et ou à l’autisme. Mais le but est également de lutter contre la  maladie d’Alzheimer ou encore de permettre de développer la puissance d’un cerveau. Mais il est aussi question de pouvoir à terme, contrôler des machines, voire de jouer directement de la dans la tête comme le confirmait récemment Musk à un de ses followers sur .

View this post on Instagram

Neuralink’s N1 chip can control a host’s emotions and mode by emitting waves that are outside of natural frequency and amplitude. The original function of the chip was to help people with severed spinal cords restore mobility, but can now alleviate stress and anxiety by balancing hormone levels in the brain. More light will be shed on the topic at an event scheduled for August 28. __________________________________________ #elonmusk #neuralink #elon #quotes #teslamotors #spaceX #solarcity #hyperloop #engineering #occupymars #gigafactory #boringcompany #teslaroadster #theboringcompany #bci #openai #starlink #brain #falcon #falcon9 #falconheavy #elonmuskmemes #elonmuskquotes #science #astronomy #ironman #tesla #scientist #space #nasa

A post shared by Neuralink (@neura.link) on

Des électrodes implantés dans le cerveau

En fait, selon le patron de Neuralink, il suffirait de poser un implant derrière l’oreille de la personne. Cet implant serait relié à des neurones par de minuscules électrodes et le tout permettrait soit de soigner la personne, soit de lui permettre de contrôler une machine par la pensée. Forcément ce type de projet permettrait de faire des progrès médicaux du niveau du miracle. Mais comme tout outil de ce type, il y a des dangers. En effet, on peut se poser la question de savoir si les informations ne peuvent pas aller dans les deux sens. En effet, ce système, entre de mauvaises mains pourrait transformer l’être humain en une sorte de mutant docile ou en arme. De plus, le risque de dommages au cerveau n’est pas exclu à long terme. Mais ce ne sont pas les seuls risques, si cela fonctionne. On pourra alors se poser la question de l’implantation de faux souvenirs par exemple. C’est typiquement l’outil qui peut permettre le meilleur comme le pire. Bien sûr l’autre risque est le piratage. Rien ne permet d’affirmer aujourd’hui que ce système sera inviolable. Le risque de la prise de contrôle par un tiers mal intentionné n’est jamais à écarter.

View this post on Instagram

“Will show neurons firing in real-time on August 28th. The matrix in the matrix,” Musk tweeted at the end of July. 🧠🔥 One of Neuralink’s inventions already revealed is a surgical robot for inserting electrodes into the brain. The devices are connected by flexible “threads” measuring between 4 and 6 μm or, about 1/3 the diameter of human hair, capable of transferring high volumes of data from the brain. The design has been tested on at least 19 different animals with robots with around an 87% success rate, according to the venture’s presentation last year. __________________________________________ #elonmusk #28aug #neuralink #elon #28augneuralink #ai #teslamotors #spaceX #solarcity #hyperloop #engineering #gigafactory #boringcompany #teslaroadster #theboringcompany #bci #openai #starlink #brain #falcon #falcon9 #falconheavy #elonmuskquotes #science #tesla #science #space #nasa #artificialintelligence #brain

A post shared by Neuralink (@neura.link) on

La communauté scientifique et médicale retient son souffle

Il se murmure que Elon Musk pourrait annoncer des essais sur des volontaires humains. En effet, en juillet 2019 le milliardaire d’origine sud-africaine avait indiqué que des résultats positifs avaient été obtenus sur des primates. Il donc fort probable que la démonstration promise aille plus loin. Le patron de Tesla réalise toujours ses démonstrations et y assiste. Crew Dragon, début août a été un immense succès. Mais il est aussi déjà arrivé qu’une démonstration publique tourne mal.

Cybertruck, le contre-exemple

Cela avait été le cas de cybertruck. Musk avait annoncé une démonstration avec un pick up électrique dont les vitres étaient censées être à l’épreuve des balles. Le jour « J » deux des vitres du véhicule s’étaient brisées sous les projectiles devant prouver leur solidité. Mais il en faut plus pour décourager le boss. Ce dernier a expliqué dans les jours qui ont suivit les raisons de l’échec. Il avait conclu par un optimiste « cela marchera la prochaine fois ». C’est ça aussi l’esprit du boss de Neuralink. Il ne lâche jamais.