Milla Jasmine Les Apprentis Aventuriers – Elle avoue son passé criminel !

Après la suspension du tournage de l'émission « Les Apprentis Aventuriers » pour cause de coronavirus, Milla Jasmine et son chéri sont restés confinés en Thaïlande. Depuis, le couple enchaîne néanmoins les polémiques sur les réseaux sociaux.

Milla Jasmine
Source : Capture YouTube

Histoire de s’occuper un peu, et son homme, Mujdat Saglam, passent beaucoup de temps sur leur compte Instagram, où ils partagent chaque moment de leurs journées.

Visiblement, la journée brune s’ennuie malgré tout, et on se doute que rester enfermée dans un pays étranger ne doit pas faciliter les choses. Pour contrer l’ennui, elle a donc décidé de se confie régulièrement en story, quitte parfois à faire quelques confidences assez surprenantes, et qui pourraient changer le regard de ses admirateurs.

Milla Jasmine
Source : Instagram @millajasmineoff

 

Milla Jasmine avoue avoir roulé sans permis

Grande amatrice de voiture, et de belles voitures de préférence, comme elle avait pu le prouver par le passé, la jeune femme a reconnu un méfait bien peu glorieux. En expliquant qu’elle n’avait pas son permis de conduire, suite aux demandes de ses nombreux abonnés, Milla Jasmine a raconté comment elle avait tenté de passer ce dernier il y a 10 ans, en accéléré. Bien qu’elle ait obtenu son code en une semaine, elle n’a pas eu le même succès avec la conduite, tombant sur un moniteur un peu « bâtard » selon ses propres propos. Cela lui a donc posé de nombreux problèmes lorsqu’elle a emménagé aux États-Unis, puisqu’elle vivait dans une ville très éloignée de Miami, alors même que « Uber n’existait pas encore ».

Milla Jasmine sur Instagram
Source : Instagram @millajasmineoff

« Tout ça pour vous dire que pendant un an j’ai conduit. Voilà. J’espère que je n’irais pas en prison pour ça ! J’ai arrêté depuis. Je vous jure, je conduis plus. Parce que les prisons aux États-Unis, c’est pas les prisons en France. Même si je suis jamais allée en prison. », avoue-t-elle en story.

 

De même, la candidate explique que c’était très compliqué pour elle de repasser son permis aux États-Unis, car n’étant pas originaire du pays, elle devait faire de nombreux papiers avant d’avoir sa double nationalité. Comme elle le dit elle-même, depuis que Uber existe, la jolie brune n’a plus le même problème, et peut aller et venir sans avoir besoin du permis. Un instant confession qui a beaucoup fait rire les internautes, même si dans les faits, il n’y a pas de quoi être fier.

Le confinement serait difficile pour Milla et Mujdat

Même s’ils sont très amoureux l’un de l’autre, le confinement de Milla et Mujdat ne se passe pas toujours pour le mieux. En effet, les journées passent et ne se ressemblent pas pour les tourtereaux, qui ont dû faire face à de nombreux imprévus.

Milla Jasmine et son chéri
Source : Instagram @millajasmineoff
  • Parmi ces derniers, le couple a dû trouver une maison d’hôtes, puisque tous les hôtels de Thaïlande ont fermé.
  • De même, Mujdat Saglam n’a pas eu la meilleure des idées, en tentant de faire croire à sa chérie que leur villa était hantée par des esprits. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Milla Jasmine a très mal pris cette blague, et que le jeune homme a dû beaucoup ramer pour se faire pardonner.

 

En d’autres termes, si vous nous lisez messieurs, alors que vous êtes confinés avec vos chères et tendres, évitez de faire ce genre de plaisanterie, sinon vous risquez de vivre les mêmes déconvenues !


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.