The Resident : la série remplaçante de Grey’s Anatomy ce soir sur TF1 ?

Depuis sa création en 2005, la série Grey's Anatomy tient le haut du panier des séries médicales tous pays confondus. Toutefois, son extrême longévité commence à poser des questions, et certaines nouveautés poussent un peu plus cette dernière vers la sortie.

The Resident
Source : Mediacritik

C’est par exemple le cas de « », une nouvelle production lancée en 2018, et qui en est actuellement à sa troisième saison aux États-Unis.

En France, c’est TF1 qui a acheté les droits de diffusion, et qui vient d’ailleurs tout juste de commencer à programmer les épisodes de la première saison. Encensé par la critique et les téléspectateurs, cette série est vue par beaucoup comme l’héritière du show de Shonda Rhimes. Alors, est-ce que « The Resident » est vraiment à la hauteur ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

The Resident
Source : Première

The Resident, une nouvelle façon d’aborder le système de santé américain

Jusqu’ici, au fil de ces dernières décennies, les séries médicales faisaient la plupart du temps la part belle à la médecine et au serment d’Hippocrate. C’était par exemple le cas dans « Urgences », la première série du genre, mais également dans « Grey’s Anatomy » qui a su prendre la relève de cette dernière et même la dépasser. On pourrait donc croire qu’il n’y a plus grand-chose à proposer en matière de séries médicales, mais contrairement aux apparences, « The Resident » aborde justement un angle nouveau du système de santé américain.

Plus réaliste, mais aussi beaucoup plus cynique, le show ne prend pas de gants et critique ouvertement les questions d’argent et de rendement, qui sont souvent au cœur des préoccupations pour les établissements hospitaliers du pays. Ainsi, le personnage principal, jeune interne en médecine tout juste diplômé, va aller de déconvenue en déconvenue en découvrant la réalité de l’univers médical américain.


Pas sûr que les critiques qui y sont faites dans chaque épisode plaisent à tout le monde aux États-Unis, mais quoi qu’il en soit, les téléspectateurs semblent en raffoler, comme le prouvent les très bonnes audiences depuis trois ans maintenant. Si vous êtes un habitué de ce genre de séries, vous risquez donc d’être relativement dépaysé, tant la médecine y est bien plus pragmatique et cynique que dans les productions connues jusqu’ici.

The Resident, la série parvient à sortir du lot et à se doter de sa propre personnalité

Bien évidemment, tous les personnages ne sont pas « pourris » par leur ambition, et pour chaque protagoniste antipathique, on en retrouve un autre à son exact opposé.

The Resident
Source : Medium
  • Originale et bien écrite, « The Resident » apporte une bouffée d’air frais dans un milieu qui idéalise très souvent le système médical américain.
  • Le tout est servi par un casting impeccable, à l’image de Matt Czuchry, déjà vu dans « The Good Wife », ou encore d’Émilie VanCamp, bien connu pour son rôle dans « Revenge » ou encore pour son passage éclair dans le MCU de Marvel, en tant que nièce de l’agent Carter.

Loin d’être un échec, contrairement à ce que beaucoup auraient pensé, « The Resident » se laisse facilement regarder. Lors de sa première diffusion sur TF1, le mercredi 22 avril dernier, le show a rassemblé plus de 4 millions et demi de personnes. Un beau succès pour la première chaîne de France, que l’on espère voir renouvelé dès la semaine prochaine.

A voir aussi sur TF1 :


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.