Très mauvaise expérience chez le gynécologue, un véritable calvaire de 20 minutes

La visite chez le gynécologue n’est pas toujours une partie de plaisir et elle est souvent redoutée par les femmes.

Consultation
Source : capture Pixabay

La situation était pourtant simple pour cette femme puisqu’elle avait un implant contraceptif. Elle souhaitait retirer ce dernier, d’où l’intérêt de se rendre chez le gynécologue pour cette intervention. Malheureusement, rien ne semble s’être déroulé comme elle le souhaitait et elle a eu l’occasion de partager sa mauvaise expérience sur les réseaux sociaux. Elle a réellement vécu 20 minutes de calvaire.

La peur du gynécologue concerne plusieurs femmes

Si certaines ont la phobie des médecins traitants, des opérations chirurgicales, d’autres n’aiment pas le passage chez le gynécologue. Sur Twitter, le 26 octobre dernier, elle partage alors cette expérience qui n’a pas été celle escomptée. Les débuts ont déjà été chaotiques puisqu’elle souhaite être accompagnée de sa mère, mais le praticien aurait été réticent à cette idée lorsqu’elle est arrivée sur place.

  • Cette patiente décide alors de partager ses raisons concernant le retrait de son implant.
  • Elle a pu constater un véritable dérèglement avec notamment des règles pendant près de trois mois.
  • La patiente évoque même dans son témoignage de l’anémie à cause de plusieurs hémorragies.
  • Elle motive alors le retrait de son implant, mais le gynécologue aurait spécifié que ce n’était pas une raison.

Il lui aurait alors répondu qu’elle était finalement « folle » de penser que cet implant pouvait être la cause des règles aussi longues. Malgré les réticences, le gynécologue passe tout de même à l’opération et le pire reste sans doute à venir au vu de ses déclarations. En effet, ce professionnel de la a tenté de trouver l’implant dans son bras qu’il aurait à maintes reprises manipulé.

Une anesthésie locale très complexe

Comme vous le savez sans doute, le retrait d’un tel implant peut être effectué avec une anesthésie locale. Toutefois, après un quart d’heure, elle ne fonctionne pas, mais le gynécologue n’aurait pas souhaité attendre, il l’aurait alors opéré sans une anesthésie locale. Sur son compte Twitter, elle précise qu’elle a pu tout ressentir à savoir l’incision, la pince pour écarter la partie de son bras ainsi que la tentative de l’attraper afin de le retirer. Le sang coulait également et le gynécologue ne semblait pas très rassurant pour la patiente.

La patiente révèle qu’elle était en larmes et qu’elle a senti toutes les opérations réalisées par ce gynécologue. Ce calvaire aurait alors perduré pendant près de 20 minutes, qui sont décrites comme « les plus atroces de sa vie ». Quelques jours après cette intervention, les douleurs auraient persisté et elles ont ensuite disparu. Ce n’est malheureusement pas la seule à se plaindre d’un gynécologue, car plusieurs femmes partagent leur mauvaise expérience sur les réseaux sociaux toutes les années.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.