Un écouvillon de dépistage se retrouve dans son poumon droit, un test cauchemardesque

Certains tests de dépistage peuvent s’avérer très angoissants et des Français redoutent cet instant très perturbant.

Test
Source : capture Pixabay

Si vous avez déjà la crainte de réaliser un test de dépistage pour savoir si vous êtes contaminé par le , cette histoire qui s’est déroulée en Angleterre ne devrait pas vous aider. En effet, il s’agit d’un accident comme le montre la revue BMJ Case Reports et les faits sont rapportés par Futura Sciences. Une femme de 51 ans réalise donc le fameux test et il faut bien sûr l’écouvillon. Ce dernier est une source de cauchemar pour ceux qui doivent subir le test.

Que s’est-il passé pour cette patiente ?

Avant d’être transférée dans une maison de repos, elle devait absolument réaliser le test de dépistage contre le Covid-19. Une infirmière prend en charge la patiente et elle était expérimentée, mais, lorsque le prélèvement est effectué, l’écouvillon se casse. Un morceau se retrouve dans son poumon et c’est un examen endoscopique qui a permis de le découvrir. Les médecins ont bien sûr pu le retirer sans aucune difficulté.

  • Heureusement, la patience anglaise n’a pas été la cible de séquelles plus ou moins graves.
  • Les médecins ont toutefois noté que la réalisation du dépistage n’est pas forcément sans risque.
  • En effet, il n’y aurait pas une procédure spécifique qui permettrait de réaliser un écouvillonnage sans risque avec des tubes de trachéostomie.

Nous comprenons alors que ce drame peut forcément se reproduire avec le même mode opératoire, ce qui ne devrait pas combler les attentes de ceux qui doivent subir prochainement un dépistage du Covid-19.

L’application Anti Covid vous renseigne

Si vous avez un cas contact ou si vous devez réaliser un dépistage à cause de certains symptômes, vous pourrez trouver un lieu de dépistage grâce à l’application Tous Anti Covid que le président de la République a pu déployer il y a quelques jours. Cette nouvelle version a pour objectif de renseigner un peu plus les Français concernant les chiffres pour les contaminations ou les morts, mais également donner des informations précises sur la maladie. Aujourd’hui, il est parfois difficile de dénicher une adresse pour un dépistage, mais avec ce mode opératoire, cela est un peu plus facile.

Pour le test PCR, vous avez un écouvillon qui est utilisé dans vos narines pour récolter de la substance qui est ensuite examinée pour savoir si vous avez le coronavirus. Il existe d’autres méthodes comme le test salivaire ou sanguin, mais, apparemment, le taux de fiabilité ne serait pas aussi élevé que le premier. Si vous avez quelques doutes, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin traitant.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.