Coronavirus : clash entre Rubirola et Olivier Véran face aux mesures prises à Marseille

Dès ce samedi, comme le veut le ministre de la Santé, les bars et les restaurants de Marseille fermeront leurs portes. Rubirola, l’actuelle maire de la ville estime que cette sanction n’est pas juste. Les élus locaux estiment que la situation s’améliore dans le sud de la France et elle ne méritait pas de telles mesures aussi drastiques.

Rubirola demande 10 jours, Olivier Véran répond

Matignon a décidé de répondre à la mairie de Marseille puisqu’elle estime que les mesures ne sont pas nécessaires. Elle demandait donc 10 jours pour que les restrictions soient mises en place puisque les bars et les restaurants doivent fermer dès samedi.

  • Matignon a été ferme selon puisque la situation dans laquelle Marseille se trouve ne permet pas d’attendre.
  • De ce fait, le délai de 10 jours demandé par la maire de Marseille a été clairement refusé.
  • Le ministre de la Santé a précisé qu’il fallait éviter les sorties, mais également les dîners avec la famille et les proches.
  • La colère gronde dans le milieu et même Philippe Etchebest est monté au créneau.

C’est donc l’incompréhension face aux nouvelles mesures et notamment cette carte rythmée par un dégradé de rouge. Marseille se retrouve dans une alerte maximale, c’est pour cette raison que les rassemblements de 1000 personnes sont interdits, les bars et les restaurants doivent fermer. Par contre, les commerces ont l’occasion d’ouvrir.

https://twitter.com/CARPEdI56046538/status/1308932819041824769

Certains internautes ne comprennent pas que les centres commerciaux puissent ouvrir leurs portes alors que les professionnels de la restauration doivent fermer pendant 15 jours. Olivier Véran a même précisé que les restrictions pourraient encore plus strictes si toutefois la situation ne s’améliorait pas à l’issue de cette quinzaine.

Accueil » Politique » Coronavirus : clash entre Rubirola et Olivier Véran face aux mesures prises à Marseille