Un acteur de la saga Harry Potter se confie sur sa toxicomanie

Jason Isaacs, l’interprète du terrifiant Lucius Malefoy, s’est confié à The Sun concernant les années où il était accro à la drogue et les idées noires qui lui ont traversé la tête durant cette période trouble.

Jason Isaacs
Source : Instagram

Les acteurs à tomber dans l’enfer de la drogue ou de l’alcool sont si nombreux qu’il ne serait pas aisé d’en faire une liste. Il est parfois surprenant de constater que certains ont vécu un réel enfer, sans que le grand public ne soit au courant. Pour rester dans le thème de Harry Potter, c’est avec choc que les fans de la saga ont appris l’alcoolisme de Daniel Radcliffe, la star de la franchise

Le jeune homme a sombré dans l’alcool car il gérait mal sa notoriété, le fait d’être constamment dévisagé et a fort heureusement réussi à s’en défaire pour poursuivre sa carrière et avoir une vie saine. C’est durant le tournage du sixième film, Le Prince du Sang-Mêlé, que son problème d’addiction s’est révélé problématique puisqu’il était saoul pendant les scènes qu’il devait tourner.

Daniel Radcliffe
Source : capture Instagram @danielradcliffeactor

Jason Isaacs : accro aux drogues pendant plusieurs décennies

L’interprète du maléfique Lucius Malefoy, bras droit de l’antagoniste Voldemort, est lui aussi passé par une période trouble. Mais cette dernière aura duré bien plus longtemps que celle par laquelle est passée . L’ l’avoue, pendant plusieurs décennies, il a vécu une « histoire d’amour avec la drogue« . Et cela a commencé dès l’âge de 16 ans, alors qu’il était encore mineur, lui qui explique qu’il a toujours eu une « personnalité addictive« . Il tombe alors en premier lieu dans l’alcool.

Le comédien ne se confie pas sur les drogues qu’il utilisait, mais plutôt sur la raison pour laquelle il faisait cela : « chaque action était filtrée par un besoin brûlant d’être aussi loin que possible de ce qu’est une personne consciente et réfléchie« .

Jason Isaacs se confie sur les idées noires terribles qu’il avait

La drogue a tant atteint le comédien qu’il confie une terrible pensée qu’il avait à l’époque, peu de temps avant qu’il ne soit sobre pour de bon. Il s’explique avec les mots suivants : « Je me souviens qu’à un moment, peu de temps avant que je devienne sobre, j’ai pensé que si chaque personne que je connaissais mourrait, littéralement chaque personne, ça ne me ferait pas grand chose. Au contraire, ça aurait pu me plaire car cela aurait été une excuse pour m’asseoir seul dans une pièce et prendre de la drogue« .

Des propos terriblement durs et émouvants qui montrent à quel point l’addiction est dangereuse et nocive, s’attaque au physique et au mental. Cela fait désormais de nombreuses années que le comédien est sobre et sa carrière a pu prendre un second souffle avec le rôle du père de Drago dans la saga Harry Potter

Les célébrités passées par l’enfer de la drogue

Comme expliqué plus tôt, difficile de parler de toutes les célébrités qui sont tombées dans l’enfer et les affres de la drogue, de l’alcool et des addictions. Mais parmi les exemples frappants, celui de Drew Barrymore reste l’un des plus terrifiants. Devenue célèbre à cinq ans grâce à E.T de Steven Spielberg, celle qui n’était qu’une petite fille découvre l’alcool à 9 ans, le à 10 ans et prend de la cocaïne à 12 ans. C’est à peine un an plus tard, alors qu’elle n’était âgée que de 13 ans, qu’elle entre en cure de désintoxication avant de tenter de se suicider, à 14 ans, ce qui lui vaut une deuxième hospitalisation.

L’ a pourtant su revenir sur le devant de la scène et embrasser la brillante carrière qu’elle a depuis, à l’instar d’un Robert Downey Jr, lui aussi passé par la drogue, qui a réussi grâce à Iron Man a redonné un souffle à une carrière largement fragilisée par ses addictions

Cela peut néanmoins rassurer, puisqu’il est tout à fait possible de se sortir de ses addictions, si on réalise qu’il faut une aide extérieure pour cela. Ces acteurs n’auraient pas eu la carrière qu’ils ont aujourd’hui sans qu’une impulsion extérieure ne vienne les sortir de cette mauvaise situation. C’est en tout cas avec beaucoup de recul et de pudeur que Jason Isaacs a abordé cette face sombre de sa vie, lui qui se doute surement que ce témoignage peut venir en aide à énormément de jeunes qui passent par une période aussi dure (voire plus) que la sienne. 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.