Sophie de Wessex : comment le prince Edward a brisé le protocole pour elle !

Le très discret prince Edward, le dernier des enfants de la reine avait osé briser le protocole en se fiançant !

Edward et Sophie de Wessex Pinterest

Le très discret prince Edward revient sur le devant de la scène, surtout depuis le départ des Sussex. Edward est le dernier de la reine et le troisième fils. Né en 1964, il a le titre d’Altesse Royale et est prince d’Angleterre. Depuis son , il est comte de Wessex. Or, ses frères sont tous deux ducs. Charles est Prince de Galles, du fait de sa qualité d’héritier de la couronne et Duc de Cornouailles de son mariage. Andrew lui, est prince d’Angleterre comme Edward, mais est également Duc d’York. Mais alors, pourquoi est ce que le prince Edward n’est que comte?  Tout simplement parce que lorsque son père, le Duc d’Édimbourg décédera, le prince Edward héritera du duché d’Édimbourg et en deviendra le duc. La comtesse Sophie de Wessex deviendra alors Duchesse d’Édimbourg.  Ils seront bien entendu tous les deux encore comte de Wessex. Se feront-ils appeler duc et duchesse d’Édimbourg ? c’est possible, mais pas obligatoire.

Mais qui est Sophie Rhys-Jones ?

Aujourd’hui Sophie Rhys-Jones est la femme du prince Edward, mais la jeune femme n’est pas de naissance noble. C’est une jeune fille née dans une famille de la classe moyenne anglaise. Son père est directeur des ventes chez un importateur de pneumatiques et sa mère exerce le métier de secrétaire. Néanmoins la mère de la comtesse est une activiste connue. Elle a passé sa vie à aider les plus démunis et à faire du bénévolat pour diverses associations. La comtesse a grandi à  la campagne, dans le Kent. Elle s’est ensuite lancée dans les relations publiques à Londres. Après avoir travaillé pour différentes entreprises, géré une station de ski et fait un d’une année en Australie, la jeune femme ouvre sa propre agence à Londres. Le s’est rencontré lors  d’un événement caritatif en 1993. Ils ont commencé une relation peu après, mais sont restés discrets pendant plusieurs années. Le couple s’est fiancé le 6 janvier 1989 et s’est marié en décembre de la même année.

Elle est devenu la préférée de la reine

Après des débuts difficiles, la jeune comtesse avait été piégée par un journaliste, la jeune femme avait été un temps bannie de la cour. Mais son mari avait tenu tête à la souveraine et il avait accompagné sa femme en-dehors de la cour. Il lui avait apporté tout son soutien et toute sa confiance. De son coté son épouse s’est totalement investie dans les oeuvres caritatives. Aujourd’hui, le couple a tenu plus de 3500 engagements au profit de la couronne d’Angleterre. Et cela plaît à la reine, qui a appris à apprécier cette femme, travailleuse acharnée mais discrète. De plus, la reine a pris l’habitude de venir assez régulièrement le dimanche, pour faire la surprise à son fils et sa bru de venir prendre le thé avec eux. La reine apprécie ces moments où elle peut parler sans que quelque chose  soit répété.

Edward avait brisé le protocole pour elle

Il faut savoir qu’à la cour, les signes d’affection dans les couples sont interdits en public. On ne verra jamais William et Kate avoir le moindre geste d’affection en public. Harry lui est plus tactile, mais il n’est pas le futur roi. La reine non plus n’a jamais eu de marque d’affection en public. Le baiser de Charles à Diana sur le balcon lors de leur mariage avait été une première en 1982. Aussi lorsque le prince Edward s’est fiancé à sa belle en 1989, il avait tout d’abord manifesté son affection à sa fiancée, ce qui ne se faisait pas, du moins protocolairement. Mais ensuite, et devant les caméras, il a embrassé sa fiancée. Cela avait surpris l’assistance, mais cela n’avait pas fait la une des  journaux. En définitive, c’est le seul de la fratrie qui n’a jamais divorcé.