Le prince Philip en veut à Andrew et à Harry : il les considère comme les moutons noirs de la monarchie !

Le prince Philip est très fâché envers Harry et Andrew. Pour lui les deux hommes sont les moutons noirs de la famille.

Prince Andrew
Source : Film Daily

Le prince Philip n’en finit pas de rager et cela, même s’il est en retraite. Celui qui a cessé les apparitions publiques pour se retirer à Windsor n’en peut plus de sa progéniture et de ses frasques. Le vieil homme, 99 printemps quand même séjourne actuellement à Balmoral avec la Reine. Selon des sources bien informées la souveraine reviendrait à Windsor avec son mari à la rentrée. En effet elle y avait déjà passé le confinement, le château étant plus facile à sécuriser contre le virus que Buckingham Palace. Toujours est-il que pour le moment ce sont les vacances, mais malgré cela le prince consort fulmine. La reine vient de convoquer Andrew, l’affaire Epstein se rapprochant dangereusement du second fils de la reine avec l’arrestation de . Et puis l’épidémie, le Megxit, « finding freedom » etc. Les sujets de préoccupation ne manquent pas. Et Philip qui a toujours été un soutien indéfectible pour la souveraine, en a ras le princier bol. Et on peut le comprendre. Seuls William, Anne et encore Edward et leurs conjoints ont des comportements dignes de leur ascendance.

Des moutons noirs selon le prince consort

Le prince Philip a toujours été un homme de devoirs. Il a passé sa vie à marcher deux pas derrière la reine, parce que c’était son devoir. Il n’arrive donc absolument pas à comprendre pourquoi  le a fait fi des siens. En effet, pour le prince Philip, Harry avait tout. Une belle vie, une superbe maison, des moyens financiers. En contrepartie il avait quelques devoirs à accomplir pour la couronne. Mais dans l’ensemble le jeune homme avait tous les privilèges et bien moins de responsabilités que son grand frère. En effet William et son épouse ont très bonne presse auprès des sujets britanniques. Lors du confinement, il avait d’ailleurs montré qu’il avait l’étoffe d’un souverain. Certes, cela console le vieil homme. Mais il ne comprend pas pourquoi le plus jeune fils de Charles a souhaité prendre son envol et quitter la cour. Mais il n’y a pas que le frère de William qui pose problème au mari de la reine.

Le prince Andrew et l’affaire Epstein

Mais il y a pire pour le prince Philip. C’est son second fils Andrew qui commence à avoir de très gros ennuis. En effet, l’affaire Epstein se rapproche de plus en plus. Andrew a refusé de se rendre aux Etats-Unis tout en prétendant qu’il coopérerait avec la justice et en criant sur tous les toits qu’il allait coopérer avec les autorités américaines.  L’affaire avait pris une telle ampleur que le prince avait été donner une à la télé pour se dédouaner. Or, cette interview avait été un désastre.

Le passage pathétique du prince à la télé

Las, l’interview avait totalement tourné au chaos. Et suite à la réaction des anglais qui avaient trouvé l’émission catastrophique, la reine a été contrainte d’agir. Elle a du se résoudre, la mort dans l’âme, à démettre le prince Andrew de son titre de membre senior de la famille royale et de lui retirer toutes ses fonctions de représentation. De toute façon, nombre de fondations que le fils cadet de la reine parrainait avaient retiré leurs fonds en estimant que le prince ne pouvait représenter leurs valeurs. Mais il y a eu pire. Ghislaine Maxwell a été arrêtée. Or cette dernière risque de faire plonger le prince un peu plus. Elle n’a en effet, visiblement pas l’intention de dédouaner « Andy Randy ». Mais ce n’est pas tout, le FBI vient de demander la remise du prince Andrew par la voie diplomatique. La reine vient de convoquer son fils pour faire le point sur l’affaire.