J.K Rowling fait la promotion d’une boutique transphobe ! Nouvelle polémique !

L’auteure n’est décidément pas d’humeur à s’arrêter et est décidée à faire entendre sa voix même quand ses propos provoquent à chaque fois une grosse polémique.

JK Rowling
Source : Instagram

Pendant des années, J.K Rowing était adulée. Sans doute l’auteure préférée des adolescents et des jeunes adultes, elle a créé le monde de Harry Potter qui a accompagné pendant des années des millions de lecteurs à travers le monde. L’écrivaine est passée de la galère à la gloire en quelques mois et ses écrits ont trouvé une toute autre résonance lorsqu’ils ont été mis en scène pour le cinéma. La saga Harry Potter est l’une des franchises les plus prolifiques de tous les temps et aura passionné les cinéphiles pendant dix ans. Elle a consacré Daniel Radcliffe, et Rupert Grint au rang de stars mondiales.

J.K Rowling critiquée pour ses propos transphobes

La séparation qui peut se faire (ou pas) entre l’artiste et l’homme ou la femme a de nouveau fait débat lorsque J.K Rowling a fait savoir son opinion sur les personnes transgenres. Pour faire simple, elle considère que ne peuvent être considérée comme femmes que les personnes qui sont nées avec des attributs féminins. Elle nie alors de ce fait l’existence des personnes transgenres dans une société où ces dernières sont déjà énormément stigmatisées. Elles n’avaient certainement pas besoin qu’une personnalité aussi influente que la romancière ne vienne d’autant plus les nier de la sorte. 

Les acteurs de la saga Harry Potter ont pris la parole pour défendre cette communauté et apporter leur soutien. Emma Watson avait très simplement, mais avec honnêteté et sincérité, pris la parole sur Twitter : « Les personnes transgenres sont qui elles disent être et méritent de vivre leur vie sans être constamment questionnées ou qu’on leur dise qu’elles ne sont pas ce qu’elles disent être. Je veux que mes abonnés transgenres sachent que de nombreuses personnes dans le monde, y compris moi-même, les voient, les respectent et les aiment« .

Les polémiques s’enchaînent pour J.K Rowling

Cette première et l’opposition faite par les membres du casting de la franchise Harry Potter n’ont pas arrêté l’auteure qui a continué sur sa lancée, en mettant notamment en avant les dangers possibles que peuvent engendrer les opérations et la prise d’hormones nécessaires pour changer de sexe. Cela n’est aucunement important – les personnes qui veulent changer de sexe connaissent les risques – mais appuie selon l’auteure son argumentation.

Si certains ont défendu J.K Rowling en disant qu’elle était protégée par la liberté d’expression et qu’elle pouvait donner son avis, la réalité est cependant bien différente. La liberté d’expression existe, évidemment, mais ne peut pas être utilisée comme bouclier lorsqu’il s’agit de tenir des propos discriminant à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes. Or, J.K Rowling semble avoir une vision faussée des personnes transgenres. La preuve, dans son dernier roman Troubled Blood, elle met en scène un tueur en série qui se déguise en femme pour commettre ses méfaits. 

Pour beaucoup, c’est la goutte de trop. The Telegraph n’a pas hésité à critiquer ouvertement l’ouvrage, le considérant comme un « livre dont la morale semble être : ne faites jamais confiance à un homme portant une robe ».

J.K Rowling réitère encore et remue le couteau dans la plaie

Sur Twitter, le prénom et le nom de l’auteure se sont encore retrouvés en Tendances. Cela commence à être une habitude et c’est toujours pour les mêmes raisons : sa transphobie affichée. Aujourd’hui, la maman de Harry Potter a décidé de faire la promotion d’une boutique ouvertement transphobe puisque vendant des badges, stickers ou autres posters où nous pouvons lire « les femmes transgenres sont des hommes » (faux) ou « les hommes transgenres sont mes soeurs » (encore faux).

Trop c’est trop pour les internautes qui critiquent en masse l’auteure sur les réseaux sociaux et demandent à ce que des sanctions soient prises. Un comportement si irrespectueux ne peut pas resté impuni, surtout quand ils sont dirigés par une pensée si fermée et étriquée. L’auteure ne réagira certainement pas à ces nombreuses critiques, ou se contentera de réitérer, en continuant d’affirmer que ses propos représentent une vérité absolue, sans se douter qu’ils ne sont que le reflet de sa méconnaissance d’un sujet qui la dépasse. 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.