Isabelle Morini-Bosc : vexée par l’attitude de Cyril Hanouna ? Elle s’explique !

Cela fait de nombreuses années maintenant que l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste, se moque des nombreuses polémiques qui courent sur son compte.

Isabelle Morini-Bosc
Source : Voici

Si certains chroniqueurs ont choisi de partir, sans que l’on ne connaisse vraiment leurs réelles motivations, il arrive encore aujourd’hui que certains membres de l’équipe s’offusquent des taquineries du présentateur.

Parmi eux, on retrouve , présente depuis les débuts de l’émission.

En effet, certaines rumeurs affirment que la journaliste en aurait marre de l’attitude de son patron.

Isabelle Morini-Bosc sur le départ de  ?

Actuellement en pause pour la période estivale, le programme phare de la chaîne C8 fait tout de même parler de lui pendant ses vacances. Aujourd’hui, c’est notamment le cas d’une chroniqueuse qui fait débat dans la presse.

Il faut dire qu’au mois de juin dernier, la principale concernée se montrait quelque peu énervée des challenges lancés sur le plateau par .

  • La journaliste en question, qui n’est autre qu’Isabelle Morini-Bosc, officie dans l’équipe du talk-show depuis de nombreuses années maintenant.
  • Alors qu’elle semblait plutôt bien s’acclimater aux folies de son célèbre patron, les dernières semaines de diffusion avant l’été l’ont montré bien plus mécontente.

Ni une ni deux, les fanzouzes se sont imaginés le pire, persuadée que l’acolyte de Gilles Verdez allait raccrocher ses crampons.

Derrière cette crainte, une émission de TPMP du mois de juin dernier, durant laquelle Isabelle Morini-Bosc a véritablement perdu patience.

Alors que Cyril Hanouna lançait un énième challenge, cette dernière a vivement montré son désaccord à l’idée d’y participer, d’autant plus qu’elle est la cible préférée de l’animateur. Son péché mignon ? Faire participer la journaliste à des jeux qui vont très probablement la mouiller et la décoiffer.

Si elle se prête régulièrement au jeu, ce n’était pas le cas de cette journée, puisqu’elle a décidé d’exprimer tout son mécontentement à Baba.

« Vous m’emm**dez ! Moi j’adore regarder ce qu’il se passe ici. Y’en a une qui fait chier personne, qui aime bien regarder et vous m’enlevez toujours ce plaisir, je ne peux jamais rien voir ! », s’est-elle énervée.

Malgré son coup de colère, la chroniqueuse a tout de même fini par céder, non sans inquiéter les fans de la première heure.

Isabelle Morini-Bosc met les choses au clair

Lors d’une interview pour le magazine belge « Télépro », Isabelle Morini-Bosc a mis les points sur les « i » concernant son supposé conflit avec le trublion du PAF français.

Dans cet entretien, la chroniqueuse de TPMP explique que son rôle lui convient très bien, car il est complémentaire de son travail pour la radio RTL. Là-bas, elle y parle d’émissions dont il est rarement question dans le programme de C8, et inversement, puisque le rendez-vous Touche pas à mon poste aborde le plus souvent des émissions de télé-réalité comme Les Anges ou Les Marseillais.

« On y parle d’émissions dont je ne parle jamais sur RTL : Les Anges ou Les Marseillais. Sur RTL je parle de choses dont on parle moins sur TPMP. Dieu merci, il y a des plateaux communs comme Koh-Lanta ou The Voice. », explique-t-elle.

De plus, face aux taquineries de son patron, notamment lorsqu’elle semble s’assoupir pendant l’émission, cette dernière tient à préciser qu’elle est loin d’être inactive.

Soucieuse que le public pense qu’elle ne travaille pas, elle explique arriver dans les locaux de RTL à 4h du matin, en plus de visionner tous les programmes sur lesquels elle intervient, soit 4 à 5h de travail quotidien.

En plus des interviews et conférences qu’elle donne, Isabelle Morini-Bosc ne compte pas ses heures, et reconnaît qu’il peut lui arriver de s’assoupir quelques minutes lorsqu’une émission « est chiante ».