Hélène de Fougerolles autoproclamée « polyamoureuse », elle vivrait avec plusieurs compagnons !

A 47 ans, Hélène de Fougerolles semble ne plus s’intéresser au schéma amoureux classique. Pour l’actrice, l’heure est à la révolution dans sa vie sentimentale.

Source : Compte Instagram @helenedefougerolles

Désormais, polyamour et pansexualité sont au programme, de quoi générer en elle un épanouissement inédit selon ses confidences à Match.

Les histoires d’amour unique, et la fidélité, cela n’est plus à l’ordre du jour pour Hélène de Fougerolles. En pleine promotion de son téléfilm « Trop jeune pour moi » prochainement diffusé sur TF1, l’actrice s’est confiée dans les colonnes de Paris Match sur les grands changements de sa vie sentimentale.

Désormais, Hélène de Fougerolles se dit polyamoureuse, et se réjouit de pouvoir vivre avec « plusieurs compagnons ».

View this post on Instagram

Week-end 🌟🌟🌟

A post shared by Hélène de Fougerolles (@helenedefougerolles) on

Polyamour et pansexualité, les nouveaux idéaux d’Hélène de Fougerolles

Après avoir épousé en 2000 son compagnon, le producteur Eric Hubert, Hélène de Fougerolles divorce en 2007. Une première histoire d’amour contrariée, avant que son compagnon suivant, Antoine Arnault, ne la quitte après plusieurs années de relation, pour la Natalia Vodianova. Des histoires qui semble-t-il, ont donné l’envie à Hélène de Fougerolles d’explorer d’autres manières de concevoir l’amour, et le partage.

Aujourd’hui impliquée dans plusieurs relations sentimentales, l’actrice s’est livrée sur ce tournant de sa vie personnelle : « Je ne veux plus mettre d’âge ni de sexe sur les gens qui m’intéressent. On appelle cela la pansexualité. Il n’y a plus d’histoire d’homosexualité ou d’hétérosexualité, ce sont des histoires d’intérêt sur des personnes, plus qu’une histoire d’âge ou de sexualité. Moi-même je suis polyamoureuse. Ce n’est pas de l’attraction sexuelle, car ce n’est pas le sexe qui m’anime, c’est de l’amour et de l’échange possibles avec plusieurs personnes » explique-t-elle.

Des confessions détaillées, pour une actrice qui semble épanouie par ce choix personnel, et même porte-parole d’un mode de vie libéré de certains tabous : « Partager des échanges amoureux avec des hommes ou des femmes, qui puissent être ouverts également à d’autres personnes. J’ai plusieurs compagnons. Et je suis ravie qu’ils puissent aussi vivre ça de leur côté ».

Six mois après ce changement de vie, Hélène de Fougerolles se dit plus épanouie que jamais

Après plusieurs décennies à vivre des histoires d’amour traditionnelles, Hélène de Fougerolles dit n’avoir opéré ce changement qu’au début de l’année 2020, et revient volontiers sur le processus qui l’a mené à expérimenter un tel rapport à l’amour.

« C’est relativement nouveau, ça fait six mois. J’avais un amoureux qui vivait loin de moi, c’était chiant, c’était fermé, donc je l’ai quitté parce que je ne pouvais pas avoir une relation à distance avec quelqu’un d’aussi loin. Ça générait de la frustration, des conditions, peut-être un peu de mensonges… Ça m’a conditionnée. Quand j’ai découvert cette nouvelle philosophie de vie, je l’ai rappelé pour lui proposer de reprendre notre relation avec cette nouvelle manière de vivre, il a accepté, puis j’ai rencontré un nouvel amoureux, je lui ai demandé si cette manière de vivre l’amour pouvait l’intéresser » confie-t-elle à Paris Match.

Aujourd’hui, l’actrice se dit heureuse de vivre « sans jalousie », et affirme que le polyamour a changé sa vie. Seul défi supplémentaire qu’Hélène de Fougerelles se fixe désormais : inclure une femme parmi ses relations.

« Je peux aussi vivre d’autres histoires avec des hommes et des femmes. Il n’y a pas encore de femmes mais j’adorerais. Il n’y a plus (…) d’histoire de territoire » a-t-elle conclu.

View this post on Instagram

#Cévennes Repos☀️

A post shared by Hélène de Fougerolles (@helenedefougerolles) on

Un rôle sexy dans son prochain téléfilm

Des confessions qu’Hélène de Fougerolles s’est autorisée lors de la promotion de son prochain film, « Trop jeune pour moi », diffusé sur TF1 ce lundi 31 août. L’actrice y alors le rôle de Doria, une femme vivant une période toute particulière dans sa vie sentimentale.

Lors d’un à l’île Maurice, le personnage rencontre un jeune homme, âgé de 20 ans de moins qu’elle. Un défi de taille pour celle qui s’est longuement préparé pour afficher la meilleure forme possible. Aujourd’hui, Hélène de Fougerolles se dit heureuse de partager ce film avec le public, film qu’elle dépeint comme « un bonbon acidulé, léger et agréable ».


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.