Harry et Meghan : une visioconférence avec un petit tacle à la royauté !

Harry et Meghan, leur visio avec le Comonwealth trust.

prince Harry
Source : Gala

Harry et Meghan avaient pensé apporter un peu d’air frais à la couronne, mais malheureusement, les jeunes gens ne sont pas arrivés à leur fins. En effet, le fils cadet du prince Charles a la réputation d’être un jeune prince moderne et décontracté. Et il est vrai que le jeune prince était réputé pour son dévouement à la couronne mais aussi pour son courage et sa bonne camaraderie. Il avait en effet combattu en Afghanistan pour défendre les intérêts de son pays. Et le petit-fils de la reine était très apprécié par ses camarades. De plus, le se dévouait beaucoup pour les bonnes œuvres de la couronne en direction des vétérans. Il est notamment à l’origine des Invictus Games.

Un prince populaire

L’armée avait d’ailleurs énormément soutenu le jeune prince lors de l’affaire de Las Vegas. En effet, des photos volées du jeune homme avaient fuitées dans la presse. S’il est vrai que ce n’est pas inhabituel, il faut savoir que la photo le représentait dévêtu et accompagné de jeunes demoiselles tout aussi peu vêtues. La bande de joyeux lurons jouait au strip-billard.  Mais depuis le frère du prince William s’est assagit pour ne pas dire rangé. En effet, il a épousé Meghan Markle, une actrice américaine divorcée et le jeune sont les parents d’un petit Archie.

Un jeune couple ambitieux qui a fini par quitter la monarchie

Le jeune couple avait pour ambition de faire souffler un peu de vent frais dans la monarchie. Mais malheureusement le jeune couple en a sans doute fait trop. En effet, alors que la presse anglaise avait tout d’abord porté le duc et la duchesse de Sussex aux nues, ces derniers ont vite terni leur image de marque. En fait, très vite, les employés du palais royal ont pointé les caprices de diva de la nouvelle duchesse. De plus, cette dernière était réputée pour ses accès de colère. Ainsi elle avait réussit à faire une scène violente à une dame de compagnie de Kate, choquant cette dernière. Harry lui, semble être totalement acquis à la cause de son épouse. Des mauvaises langues disent d’ailleurs qu’elle le mènerait à la baguette. Toujours est-il qu’à force de et d’esclandres, le couple a fini par annoncer son départ de la famille royale. Les journaux se sont dépêché de qualifier l’acte de Megxit. Ainsi le couple a quitté l’Angleterre pour d’abord s’installer au Canada. Peu de temps après, il a déménagé à Los Angeles pour enfin se poser à Santa Barbara.

Une visio conférence avec « The Queen’s Commonwealth trust »

Le prince Harry a toujours milité pour la progression du digital. Ainsi, il s’est toujours intéressé de près au groupement du commonwealth trust, qui est une ONG créée à l’initiative de la royauté anglaise. Bien qu’il ait quitté le giron de sa royale grand-mère, le prince est quand même resté en contact avec cet organisme. Bien entendu , ses paroles n’engagent pas la cour et elles sont de sa seule responsabilité. Par contre, l’ancien trublion de la n’a pas la langue dans sa poche. Aussi il est fort peu probable que la couronne apprécie sa dernière intervention. En effet, lors de son échange avec quatre jeunes leaders de la structure, le jeune père de famille a déclaré que ce n’était pas possible d’aller de l’avant si on ne reconnait pas le passé. Il a enfoncé le clou en disant « je pense que nous savons tous qu’il y a encore beaucoup de travail à faire » . Ce faisant, il fait référence au travail qu’ont fait ses ancêtres dans le commonwealth, puisque cette structure fait partie de la couronne anglaise. Pas sûr que Buckingham Palace apprécie cette sortie.