Harry et Meghan : le palais a un droit de regard sur leurs contrats !

Harry et Meghan viennent de signer un juteux contrat avec Netflix, mais le palais vient de rappeler qu’il lui appartient de vérifier le contrat.

Meghan Markle et le Prince Harry fête l'anniversaire de Archie à Los Angeles
Source : capture Twitter

Harry et Meghan peuvent se frotter les mains. Les deux tourtereaux viennent de signer un contrat super juteux avec . Mais, il y a un élément auquel les jeunes gens doivent encore faire attention. En effet, il faut que le palais donne son accord. Ainsi, en renonçant à leur situation de membres seniors de la famille royale, les deux jeunes gens sont quand même soumis à certaines règles. En effet, les Sussex avaient eu de longues négociations avec le palais avant de pouvoir prendre leur liberté et d’aller vivre leur vie ailleurs. Leur première déconvenue avait été le fait de ne pas pouvoir utiliser le titre de Sussex royal. Les tribunaux anglais viennent encore de le rappeler il y a quelques jours, le terme royal appartient à la reine. Et à partir du moment où le terme appartient à la souveraine, celle-ci en use comme bon lui semble. Selon le Daily Mirror, la cour va scruter le contrat à la lettre.

Un juteux contrat avec Netflix

Le prince et sa femme ont passé un contrat avec Netflix susceptible de leur rapporter entre 100 et 150 million de dollars. Bien entendu ce contrat n’est pas passé inaperçu. Et de loin. En effet, pour de nombreux présentateurs et producteurs d’émissions ce contrat est totalement immérité. Les vrais professionnels s’interrogent en soulevant fort justement le fait qu’aucun des deux époux n’a prouvé quoi que ce soit au niveau de la production de documentaires ou d’émissions. Pour ces derniers il est clairs que les Sussex sont des usurpateurs et que la signature a eu lieu sur le seul nom du prince. On peut dire que ça commence mal. Déjà certains pontes du traitaient le jeune de squatteur de tapis rouges. L’écrivaine et présentatrice américaine Jane Moore ne s’est d’ailleurs pas gênée pour le dire. Elle a rajouté que si le contrat avait été passé avec des gens qui avaient dix ans d’expérience et prouvé leurs compétences, ce serait mérité. De là à dire que Netflix a pris un gros risque, c’est certain.

Le parlement s’en mêle

Le parlement britannique  n’a pas manqué de réagir. En effet, les deux jeunes gens doivent encore une somme de 2,4 millions de livres au contribuable anglais pour la rénovation de Frogmore Cottage. Le couple rembourse à hauteur de 20 000 livres par mois. Ce payement est étalé sur onze ans. Le parlement anglais, et c’est compréhensible, grogne en lisant que les Sussex ont payé 14,5 millions de dollars pour une nouvelle maison en Californie. Il a carrément grondé en lisant le montant du contrat avec Netflix. D’honorables parlementaires n’ont pas manqué de faire savoir qu’il serait hautement souhaitable que les remboursements s’accélèrent. Et la position du parlement anglais est on ne peut plus logique. On peut très bien comprendre l’agacement de la chambre.

View this post on Instagram

Meghan and Harry’s charitable initiative, Sussex Royal, officially has a new name! 🎉 According to paperwork filed on August 5th, Sussex Royal has officially been changed to the new name of “MWX Foundation.” The name change comes after Buckingham Palace confirmed the couple would not be allowed to use the word “Royal” in their work moving forward. The Duke and Duchess of Sussex responded to the news by stating “there is not any jurisdiction by The Monarchy or Cabinet Office over the use of the word ‘Royal’ overseas, but agreed to not use it moving forward. I LOVE the new name! What do you guys think the new name stands for? Rumor is: Markle Windsor Foundation (Markle x Windsor) but no confirmation yet! Any guesses? ⬇️🥳❤️

A post shared by Meghan Markle (@hrhofsussex) on

L’agrément du palais

Harry a besoin de l’accord d’Elisabeth II pour ce contrat. En effet lors de leur , la reine avait mis les points sur les « i ». On ne saurait se servir de la royauté à des fins personnelles ou encore à des fins commerciales. Le couple a déjà eu un échantillon de la position du palais avec le nom de « Sussex royal ». Une source proche du palais a indiqué au Daily Mirror que le palais allait étudier le contrat, de façon très scrupuleuse. Il est vrai que le contribuable britannique, mais aussi  et surtout le palais,  ont l’impression de d’être fait utiliser à des fins commerciales par l’ambitieuse duchesse de Sussex. Seul le temps nous dira si le contrat était justifié. La notoriété acquise en raison de la couronne n’est pas forcément synonyme de talent. Mais cela, seul l’avenir nous le dira.