Vacances d’été : gare aux punaises de lit, plusieurs régions françaises infestées !

Il n’y a pas que le coronavirus qui peut troubler la fête. Les punaises de lit peuvent également être un obstacle au bon déroulement des congés d’été. Heureusement, il existe des solutions pour arriver à les dompter.

Punaises de lit
Source : Compte Instagram @punaises_de_lit

C’est un virus avec lequel les gens ont appris à vivre. La Covid-19 a bouleversé le quotidien et les habitudes de milliards de personnes à travers le monde. Après le confinement, il a fallu réapprendre à vivre. À avoir de nouveau une activité professionnelle sur son lieu de travail, à voir de nouveau ses proches, à sortir dans les lieux publics (magasins, restaurants…) etc. Et surtout respecter les fameux gestes barrières, porter un masque et se laver les mains régulièrement.

Cet été, beaucoup de Français ont été obligés de revoir leurs plans. Comme le préconisait le gouvernement, il est conseillé de prendre ses congés d’été, dans la mesure du possible, dans l’Hexagone. Et ce ne sont pas les destinations qui manquent. Entre les plages du littoral, les massifs montagneux et les nombreuses belles régions, l’été 2020 aura plusieurs utilités. D’une part, relancer l’économie nationale et, d’autre part, permettre aux Français de découvrir ou redécouvrir leur patrimoine.

Les punaises de lit, ennemies des vacances

Mais il est un problème que beaucoup de vacanciers ont déjà pu rencontrer par le passé et qui n’est pas prêt d’être éradiqué : les . Ces insectes à l’apparence brunâtre ne se distinguent pas facilement au premier abord et peuvent vraiment gâcher des séjours. Nos confrères du Parisien ont récemment publié la carte de France montrant le taux d’incidence annuel par région. Si des endroits comme les Pays de la Loire ou la Bourgogne-Franche-Comté sont relativement épargnés, il existe des coins où les risques d’avoir maille à partir avec les punaises de lit sont beaucoup plus grands. C’est notamment le cas dans le Grand-Est, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes.

Le problème avec ce type de parasites, c’est que beaucoup de personnes pensent avoir affaire à des moustiques. Il faut dire que les sensations de démangeaison sont les mêmes. En moyenne, on estime à 70 000 consultations annuelles chez le médecin liées à la présence de punaises de lit.

Les bons gestes 

Pour se prémunir d’éventuels risques de piqûres, il est recommande d’adopter quelques réflexes. Lorsque l’on arrive sur son lieu de villégiature, il est ainsi conseillé d’inspecter les lieux au préalable avant d’ouvrir ses valises. Sans quoi, les punaises de lit pourraient se faufiler à l’intérieur des bagages. D’autre part, la literie doit être attentivement scrutée de même que les canapés, tapis, plinthes et rideaux.

Les punaises de lit étant des insectes comme les autres, il est également recommandé d’investir dans un bon insecticide et dans des kist répulsifs. Enfin, au retour des , la vigilance doit être maintenue. Afin de limiter au maximum les risques, il est conseillé de placer ses différentes affaires dans un grand sac en plastique fermé pendant deux jours, de manière à asphyxier les éventuelles parasites, puis de tout laver à au moins 60 degrès. Avec ces différentes méthodes, les punaises de lit n’auront plus de raison de gâcher vos vacances !


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.