Vacances d’été : protocole strict, Chypre met en garde les touristes qui souhaitent venir !

Ceux qui voudront se rendre en vacances à Chypre devront se soumettre à un protocole strict. En effet, l’île ne plaisante plus du tout avec le protocole sanitaire et gare à ceux qui ne prendraient pas cela au sérieux !

Chypre
Source : Compte Instagram @cyprustourism_

Où partir en  ? Tel est le credo d’un certain nombre de Français actuellement. Avec la crise du coronavirus, bon nombre d’entre eux ont été obligés de revoir leurs plans. Le gouvernement a été clair à ce sujet. Dans la mesure du possible, il est conseillé de rester dans l’Hexagone. Un bon moyen de relancer l’économie nationale et de partir à la découverte du terroir.

Mais il y a ceux pour qui les vacances d’été riment forcément avec « étranger ». Possible mais à condition de bien choisir sa destination. Les vacanciers prendront ainsi garde à éviter l’Espagne et notamment la région de la Catalogne, mais également le Maroc qui vient de « fermer » huit villes importantes de son territoire. En revanche, parmi les destinations pouvant être intéressantes et relativement peu risquées en ce moment, il y a Chypre. Néanmoins, partir en vacances sur l’île méditerranéenne se mérite et suppose de se soumettre préalablement à un protocole sanitaire des plus stricts.

Un formulaire indispensable

Les touristes souhaitant se rendre à Chypre doivent auparavant remplir un formulaire comprenant notamment l’itinéraire de leur . Ce document est leur sésame pour rentrer sur l’île. Ne pas le posséder peut être lourd de conséquences car sans ce formulaire, les passagers devront « soit payer une amende de 300 euros pour entrer sur le territoire, soit retourner dans leur pays de  », a déclaré le ministère des Transports dans un communiqué.

Ce formulaire s’appliqué à tous les voyageurs, qu’importe le pays de départ. Pour les autorités chypriotes, limiter au maximum le cas de coronavirus sur l’île est primordial. En effet, Chypre se présente comme une destination plutôt sûre et tient à le rester. 10% de la population a déjà été testée. On a enregistré 1022 personnes contaminées par le coronavirus, dont 19 décès.

Répartition par catégories

Pour s’y retrouver, les autorités chypriotes ont été d’une extrême précision. En effet, les pays ont été répartis en plusieurs catégories, en fonction du risque de contamination qu’ils représentent. La France ou l’Espagne se trouvent dans la catégorie B, c’est-à-dire qu’en plus du fameux formulaire, les voyageurs en provenance de ces pays doivent également fournir un certificat attestant qu’ils ont été testés négatifs au coronavirus dans les trois jours précédant le départ.

Les voyageurs venant des pays classés C sont limités et concernent principalement les résidents chypriotes qui doivent s’isoler dès leur arrivée. Malgré la vigilance mise en place, il se peut qu’il y ait des loupés et que les catégories tendent à se confondre, comme l’explique le ministère des Transports : « Récemment, un voyageur est arrivé à Chypre avec un formulaire d’arrivée mal rempli, par un vol en provenance d’un pays de catégorie A, alors que le pays de départ initial était en catégorie C ». Résultat ? Après avoir été testé positif au coronavirus, le fameux voyageur a admis venir « initialement d’un pays de catégorie C », d’après le ministère des Transports. Les futurs touristes souhaitant se rendre à Chypre savent donc désormais ce qu’ils doivent faire.


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.