Coronavirus : les commerçants Français « fermement décidés à ouvrir » après le déconfinement !

Depuis le début du confinement en France, certaines entreprises et professions sont particulièrement touchées par cette mise à l'arrêt de notre économie. En première ligne, on retrouve notamment les commerçants, bien décidés à en finir après le 11 mai.

Les Commerçants de France veulent rouvrir
Source ; Orléans Métropole

Difficile pour les entreprises françaises de se projeter à court terme, tant le gouvernement reste flou concernant les mesures de déconfinement, qui doivent entrer en vigueur d’ici 15 jours.

Pourtant, chez la majorité des commerçants du pays, une certaine lassitude commence à se faire sentir, d’autant plus que leurs activités sont toutes en danger. Aujourd’hui, plus question pour eux de subir la situation sans réagir, et ces derniers ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils n’envisageaient pas de rester fermés au-delà du 11 mai.

Les Commerçants de France veulent rouvrir
Source : JDD

 

Les commerçants veulent rouvrir coûte que coûte

Les Commerçants de France veulent rouvrir
Source : L’Aisne nouvelle

Depuis plus de 6 semaines maintenant, les entreprises et commerces de France vivent au rythme du et du confinement. Nombre d’entre eux ont essayé de trouver des parades, afin de continuer un semblant d’activité, comme la livraison à domicile, qui arrange les affaires aussi bien des commerçants que des consommateurs. Pourtant, malgré toutes ces initiatives, le confinement touche les commerces très durement, et il était évident qu’à plus ou moins long terme, l’existence de certains est clairement menacée. Face au déconfinement qui approche le 11 mai, les commerçants se disent très « mobilisés » et « fermement décidés à rouvrir » au-delà de cette date.

« Pour l’instant, l’état d’esprit des commerçants n’est pas à faire faillite, au contraire, ils veulent ouvrir, ils sont dans les starting-blocks. La somme que représente la solidarité a été versée, c’est prévu à nouveau pour le mois d’avril et vraisemblablement pour le mois de mai », explique un représentant des commerçants de France.

 

Toutefois, ces derniers s’inquiètent des modalités mises en place par le gouvernement, d’autant plus qu’à ce jour, aucune réponse concrète n’a encore été apportée. Ce matin 25 avril, par l’intermédiaire du président de la Confédération des commerçants de France, Francis Palombi, le secteur a toutefois exigé un éclaircissement des futures « règles du jeu ».

« On est fermement décidés à ouvrir, on est mobilisés, mais on est très inquiets des conditions. Le gouvernement n’apporte pas toujours des réponses concrètes, immédiates. Il faudra des moyens de protection. », rétorque Francis Palombi.

Du côté du gouvernement, l’heure n’est pas à la panique

Face aux diverses inquiétudes, le gouvernement tente comme il peut de rassurer la population et les divers responsables d’entreprises, même si la plupart des futures mesures du 11 mai n’ont pas encore été prises.

Le gouvernement rassure sur le déconfinement
Source : La Voix du Nord
  • D’après la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, le Premier ministre, Édouard Philippe, organisent plusieurs réunions de travail ce week-end pour avancer sur de nombreux points.
  • Du côté du ministre de la Santé, Olivier Véran, les propos sont sensiblement les mêmes, en plus d’assurer que le pays sera incapable de tenir les 500 000 tests par semaine d’ici le 11 mai.

 

Même si l’épidémie commence à ralentir en France, avec une diminution sensible des chiffres concernant les cas graves en réanimation, tout le monde se prépare à une seconde vague après le déconfinement, qui pourrait conduire à un nouveau confinement plus drastique, comme le rapportait hier Emmanuel Macron à ses ministres. Concernant les commerçants, et au même titre que l’hôtellerie et la restauration, tout le monde devrait être fixé sur son sort avant la fin du mois de mai. Une date jugée par beaucoup bien trop éloignée d’aujourd’hui.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.