Édouard Philippe : notre Premier ministre sera probablement viré après la crise !

C'est officiel, nous devrions tous être déconfinés à partir du 11 mai, même si cela se fera probablement de façon progressive. En attendant, personne ne sait ce que sera l'après-confinement, et quelles en seront les conséquences économiques et politiques.

Édouard Philippe
Source : Europe 1

Nous ne savons pas à quelle sauce nous allons être mangés, et c’est bien tout le problème, puisqu’il est peu probable que ce confinement de plusieurs semaines ne laisse pas de traces.

S’il semble évident que du point de vue économique, nous allons connaître des temps difficiles, il paraît aussi opportun d’envisager quelques bouleversements du côté du . En effet, après de multiples couacs au cours de cette crise, la perspective d’un remaniement est plutôt réaliste, y compris pour le Premier ministre, .

Édouard Philippe
Source : Les Echos

 

L’avenir d’Édouard Philippe est compromis

Tous les Français n’ont plus qu’une date à la bouche, le 11 mai prochain, qui devrait nous permettre de recouvrer une vie un tantinet normale. Malgré tout, il y aura des conséquences à ces deux mois de confinement, avec avant tout un redémarrage progressif de notre société. Également, les bouleversements pourraient bien être politiques, puisque les tensions au sein de la majorité ne sont plus un secret pour personne. Après la débâcle de ces dernières semaines, où la communication entre les ministres et le chef de l’État a été mise à mal, ce dernier pourrait bien décider d’en finir avec le gouvernement tel qu’il est actuellement, et engager ainsi un remaniement drastique de son équipe.

Comme le révèle le journal Le Monde, le Premier ministre, Édouard Philippe, serait même le premier concerné par cette mesure. « S’il faut donner le sentiment d’une nouvelle période, Édouard peut en être victime. Le Premier ministre est un airbag pour le président de la République, un prestigieux accessoire. On peut avoir besoin de le garder ou pas, indépendamment de ses mérites. », révèle une source de Matignon.

Emmanuel Macron
Source : Les Echos

S’il est peu probable que ce remaniement soit organisé directement après le confinement, on peut penser que le président de la République compte profiter de l’été, et du calme avant la rentrée de septembre, pour procéder à ces petits changements décisifs. Au-delà des raisons politiques qui pousseraient Emmanuel Macron à cette décision, il y a aussi des raisons psychologiques, puisque de l’avis de tous, il n’y aurait rien de mieux qu’un nouveau gouvernement pour marquer « le jour d’après ». Un avis qui semble d’ailleurs partagé par tout le camp de La République en marche.

« Emmanuel Macron n’aura pas d’autre choix que de proposer une nouvelle orientation politique et un nouveau gouvernement. Changer les idées et les hommes, et en premier lieu le premier ministre, qui est le chef des opérations, est le seul moyen, pour le président, de se détacher de cette crise. », annonce-t-on dans l’entourage du chef de l’État.

 

Édouard Philippe, critiqué après son intervention du 19 avril

Lors d’une intervention télévisée du 19 avril, Édouard Philippe et Olivier Véran ont tenté de faire le point sur la crise sanitaire et sur la mise en place du futur déconfinement, qui doit commencer le 11 mai prochain.

  • Bien que le Premier ministre semble plus à l’aise dans l’exercice que le président de la République, il n’a pas vraiment su convaincre les Français.
  • Beaucoup ont trouvé son discours un peu flou, sans véritable réponse concernant les modalités de cette rentrée atypique.
Tweet discours Edouard Philippe
Source : Twitter

Au sein même de la politique, chez les représentants des autres partis, on reste dubitatif face à autant de langue de bois. Alors qu’il était défendu par Sibeth Ndiaye sur France Inter le lendemain, la porte-parole du gouvernement a bien essayé de rassurer, en prétextant que toutes les réponses relatives au 11 mai nécessitent encore du travail avant d’être dévoilées. Nous n’avons donc plus qu à attendre le jour J, en espérant que les actions soient à la hauteur.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.