Didier Raoult passe un coup de gueule : certains de ses confrères seraient alarmistes

Du côté de Marseille, c’est une sorte de reconfinement qui a été mis en place à cause de la circulation du virus.

Didier Raoult
Source : capture YouTube

Le 24 septembre dernier, a choisi de prendre la parole puisque la situation évoquée par certains à Marseille ne reflète pas la réalité selon le professeur. Il accuse même certains médecins de passer des messages alarmistes. Les habitants évoluent donc dans un véritable flou sans, réellement, savoir si le contexte est difficile ou moins préoccupant.

Didier Raoult cible des médecins alarmistes dans son message

Le professeur a partagé une lettre le 24 septembre dernier et elle a été rapportée par le Monde. Il révèle que les médecins alarmistes sont finalement responsables des mesures décrites comme déraisonnables qui ont été appliquées à Marseille par Olivier Véran.

  • Les Français ont toutefois une question : la situation à Marseille est-elle aussi alarmiste ?
  • Le nombre de cas a-t-il tendance à augmenter dans cette ville du sud de la ?
  • Didier Raoult révèle qu’il y a une réelle stabilisation concernant les diagnostics depuis le 6 septembre.

Depuis le début de ce mois, une diminution des cas est observée alors pourquoi imposer la fermeture des bars et des restaurants ? Didier Raoult n’est toutefois pas d’accord avec les chiffres avancés par certains professionnels de la santé puisque le taux d’incidence n’est pas celui annoncé. De ce fait, il est passé de 20 à 5 %, il y a toutefois une augmentation, celle pour les passages dans les sites de l’AP-HM.

Il révèle qu’en une semaine, ils sont passés de 34 à 38, mais cela est-il suffisant pour imposer de telles mesures drastiques ? Dans tous les cas, cette sorte de à Marseille est imposé pendant 15 jours.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.