Coronavirus à Marseille : le bras droit de Didier Raoult cible des mesures incohérentes !

Le bras droit de Didier Raoult ne semble pas être le seul à ne pas comprendre la situation. En effet, les chiffres annoncés par et le ministre de la Santé ne seraient finalement pas identiques. En effet, dans les Bouches-du-Rhône, la situation aurait tendance à s’améliorer comme il peut le révéler.

https://www.youtube.com/watch?v=HCGPqYM7ze8

Pourquoi de telles mesures à si tout va bien ?

D’un côté, nous apprenons que Marseille demande la plus grande vigilance, car l’épidémie s’offre une seconde vague très soutenue. De l’autre, nous avons Philippe Parola, qui révèle que la situation s’améliore. Il révèle qu’il a tout de même une diminution des hospitalisations qui n’est sans doute pas prise en compte.

  • Il précise qu’il y a entre 4 et 5 lits vides le matin, les urgences n’ont donc pas formulé de demande d’hospitalisation.
  • Il affirme aussi que pour les réanimations, le chiffre stagne et il n’y a pas une augmentation.

Il y aurait donc une quarantaine de lits qui seraient disponibles pour des patients susceptibles d’être atteints par le coronavirus. Le bras droit de Didier Raoult estime que ce sont deux mondes parallèles à savoir celui des politiques qui ne connaissent pas le terrain et de l’autre, les médecins. Dans tous les cas, les restaurateurs et les patrons de bars devront fermer leurs portes ce samedi même si Philippe Etchebest a partagé un coup de gueule.

La situation à Marseille et en Guadeloupe serait donc critique selon Olivier Véran. Dans tous les cas, lorsque de telles restrictions sont mises en place, vous n’avez finalement pas d’autres choix que de les suivre. Dans tous les cas, la vigilance est de mise pour tout le monde avec le port du masque et les gestes barrières.

Accueil » Politique » Coronavirus à Marseille : le bras droit de Didier Raoult cible des mesures incohérentes !