Emmanuel Macron : points importants de son discours qu’il faut retenir – On vous fait le résumé !

Ce dimanche 14 juin, Emmanuel Macron est revenu à l'écran pour s'adresser aux français. Cette fois-ci, son allocution n'aura duré que 15 minutes. Nous faisons le point sur tout ce qu'il faut retenir de son discours.

Emmanuel Macron : tout ce qu'il faut savoir sur son discours du 14 juin
Source : capture Twitter

a repris la parole devant les français ce dimanche 14 juin. C’est la quatrième fois de l’année qu’il mène un discours lié au coronavirus et à la crise sanitaire qui sévit en France. Cette allocution de 15 minutes seulement a permis de faire un point sur l’état actuel du pays et sur les prochaines étapes du .

Ainsi, il a annoncé de nouvelles mesures effectives à partir du 15 juin et du 22 juin, date officielle de la troisième phase du déconfinement. Il reprendra la parole à partir du 1er juillet.

« A partir de demain, nous allons pouvoir tourner la page du premier acte de la crise que nous venons de traverser » a ainsi révélé Emmanuel Macron.

Tous les départements français de métropole passent en vert ! Mayotte et la Guyane restent en orange…

C’est une excellente nouvelle pour l’Ile-de-France : le territoire devient enfin vert. Les cafés et restaurants, qui réclamaient tant cette mesure, pourront donc rouvrir totalement en région parisienne. Cette mesure est effective dès le 15 juin et les professionnels du secteur doivent être ravis de cette nouvelle. Ils pourront dès lundi recommencer une vraie activité…

Cependant, Emmanuel Macron a expliqué que Mayotte et la Guyane restent toujours en orange, la situation du coronavirus n’étant pas stables dans ces territoires.

Les écoles rouvrent pour tous les enfants

Emmanuel Macron annonce que toutes les écoles rouvrent
Source : capture Twitter

Une autre mesure forte a été prononcée : les crèches, écoles et collèges rouvrent leurs portes dès le 22 juin pour tous les élèves français. Les parents qui travaillent et ceux ne pouvant pas donner les bonnes conditions à leurs enfants pour travailler à distance devront donc être soulagés d’apprendre cette nouvelle. Du côté des lycées, rien n’a été dit donc la situation doit rester la même.

Les visites dans les maisons de retraites seront de nouveau possible dès ce lundi 15 juin, moyennant évidemment de fortes restrictions sanitaires. Les personnages âgées, qui se sentent souvent très seules, pourront donc de nouveau avoir la joie de revoir leurs proches.

Emmanuel Macron souligne « une première victoire contre le virus »

Le Président a expliqué que la lutte contre le coronavirus n’était pas terminée mais il a tout de même annoncé une première victoire contre l’épidémie. En effet, il a expliqué que le déconfinement avait heureusement été efficace. Il rappelle toutefois aux français de rester vigilants car des personnes tombent toujours malades.

Pour mettre en place le « combat » contre le coronavirus, Emmanuel Macron a avoué que l’Etat avait déboursé 500 milliards d’euros. Selon ses dires, les français doivent mesurer l’effort proposé par le Gouvernement. Une dette très conséquente va donc devoir être réglée par le pays petit à petit.

Le Président veut tirer des leçons de la crise sanitaire

Des dizaines de milliers de vies ont été épargnées grâce aux mesures prises par le Gouvernement et au respect des règles sanitaires. Si l’on en croit ses dires, les français peuvent être fiers car l’hexagone a été touché plus fort et plus vite par le coronavirus que d’autres pays. Cependant, il souhaite tirer « toutes les leçons » de la crise sanitaire vécue par la France. 

« Bien sûr cette épreuve a aussi révélé des failles, des fragilités : notre dépendance à d’autres continents pour nous procurer certains produits, nos lourdeurs d’organisation, nos inégalités sociales et territoriales. Je veux que nous tirions toutes les leçons de ce que nous avons vécu » a-t-il déclaré depuis l’Elysée.

Emmanuel Macron : son projet pour redresser la France

Le projet d'Emmanuel Macron pour redresser la France
Source : capture Twitter

Bien que le pays ait désormais dépensé 500 milliards d’euros pour sauver son économie et le marché de l’emploi, le Président a assuré que ces dépenses ne seraient pas compensées par une augmentation des impôts. Il prône une reconstruction « écologique mais aussi sociale et solidaire ». Cette dette sera portée par les jeunes français qui subiront une rentrée difficile, il en est conscient.

Il mise également sur l’Europe qu’il mettra au cœur de la stratégie économique française. Il a évoqué de futurs emprunts à l’Allemagne et la construction d’un vrai partenariat avec le pays de la chancelière Angela Merkel. En juillet, un conseil entre tous les pays européens sera organisé pour discuter de la future économique de l’Europe.

L’hôpital et le racisme : deux sujets qu’Emmanuel Macron ne pouvait pas esquiver

Emmanuel Macron a également tenu à parler du secteur hospitalier. Il a ainsi déclaré que le personnel soignant serait enfin revalorisé. Des innovations seront également proposées pour l’hôpital pour relancer le domaine de la santé. Enfin, l’Etat français mise sur la formation et les emplois de la jeunesse.

Emmanuel Macron ne s'est pas vraiment prononcé sur les violences policières
Source : capture Twitter

Enfin, Emmanuel Macron a tenu un discours concernant un sujet très polémique en ce moment, les violences policières et le racisme.

Il a été très clair à se sujet :

  • La France sera « intraitable face au racisme »
  • Le pays est fier de son histoire et aucune statue ni autre trace de son passé ne sera effacée !
  • Emmanuel Macron apporte son soutien aux forces policières qui, celui lui, « méritent le soutien de la puissance publique et la reconnaissance de la Nation »
  • Le président souligne également que « sans ordre républicain, il n’y a ni sécurité, ni liberté. » Il ajoute : « Cet ordre ce sont les policiers et gendarmes sur notre sol qui l’assurent. Ils sont exposés à des risques quotidiens en notre nom »

Il n’a pas mentionné les manifestations, le mouvement Black Lives Matter ni les violences policières à proprement parler.


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !