Romy Schneider : une star avec de lourds secrets !

Superstar de la télévision et du cinéma révélée dans les années 50, Romy Schneider a longtemps porté un lourd secret familial, en rapport avec l’Allemagne nazie.

Romy Schneider

Il est impossible d’oublier , l’actrice pleine de fraîcheur de la série Sissi ou encore l’héroïne troublante qui donnait la réplique à Alain Delon dans le film français « La piscine ». Elle a porté de nombreux films sur son seul nom. Mais derrière cette femme à la beauté parfaite se cachaient de lourds secrets qui ont fait de sa vie un drame digne d’une production hollywoodienne.

Une actrice qui a grandit dans l’Allemagne Hitlérienne

Née à Vienne en 1938 , Rosemarie (qui choisira donc Romy comme nom de scène) est la fille de Magda Schneider, une actrice bavaroise et de son époux, Wolf Albach Retty, un acteur viennois que sa mère a rencontré sur un tournage. Le couple donnera un frère à Romy. Ce dernier se dirigera vers la médecine et sera chirurgien. La petite Romy vit entre les plateaux de tournages et la propriété familiale de Schönau am Königsee, près de Berschtesgaden. Sa mère, Magda Schneider fait partie du cercle d’amis de Martin Bormann, un haut dignitaire nazi, considéré par l’histoire comme l’éminence grise d’Hitler. Aussi fait-elle partie des personnes qui sont régulièrement invitées au nid d’aigle, le repère d’Adolf Hitler non loin du Königsee, un lac situé en Bavière, à une encablure de la frontière autrichienne.

Il existe maints documentaires qui montrent la mère de l’actrice dans l’entourage du dictateur allemand. Si des rumeurs ont souvent fait mention d’une liaison entre Goebbels, le ministre de la propagande de Allemagne nazie et Magda Schneider, personne n’a jamais été en mesure de le confirmer mais visiblement Romy avait de lourds soupçons voire des certitudes concernant la proximité de sa mère non pas avec Goebbels, mais avec le leader du 3ème Reich.

Des confidences faites à un journaliste dans les années 70

Lors d’une interview accordée à un journaliste auquel elle avait fait promettre de ne rien dire de son vivant, Romy avait évoqué le lourd secret de sa mère. Selon elle, Magda Schneider n’était pas la maîtresse de Goebbels, mais bien celle d’Hitler, bien que ce dernier était officiellement en couple avec Eva Braun.

Ainsi qu’il l’avait promis à Romy Schneider, le journaliste avait gardé cette information secrète pendant de très longues années. Ce n’est qu’il y a peu que le reporter a rompu le silence et a divulgué le contenu de la conversation qu’il avait eu avec la défunte actrice.

Selon lui, Romy n’avait jamais accepté la liaison de sa mère avec Hitler. D’ailleurs l’actrice avait coupé toute relation avec sa mère mais sans trop s’étendre sur le motif de la rupture. Il est vrai qu’elle-même était mariée à Harry Meyen, un réalisateur de juif déporté pendant la guerre et ne portait guère le dictateur nazi dans son cœur.

Romy Schneider
Source : Wikipedia

Un secret lourd à porter

La star d’origine allemande avait indiqué qu’elle avait eu du mal à surmonter le fait que sa mère ait été l’amante de l’instigateur de la solution finale. Lors de l’interview-confession, elle avait expliqué qu’elle avait fini par ne plus être effrayée par cette relation et qu’elle avait réussi à surmonter la honte et le dégoût qu’elle ressentait. Elle avait cependant indiqué qu’elle était soulagée d’avoir pu en parler même si elle aurait préféré que la liaison n’ait jamais lieu. Mais les faits sont têtus et comme elle le faisait justement observer au journaliste, elle en avait souvent pleuré.

En définitive celle dont tout le monde enviait la beauté et la carrière a été brisée par de nombreux drames que ce soit la relation de sa mère ou le décès accidentel de son fils. Toujours est-il que ses révélations ont secoué le monde du cinéma mais sans doute aussi les autres descendants de Magda Schneider, qui devront vivre avec le fait que leur grand-mère était la maîtresse d’un criminel.