Lara Fabian fait d’incroyables révélations et rejoint le mouvement Me Too : ‘ça a été dur’

La chanteuse joint sa voix à celles de toutes les femmes qui ont parlé haut et fort et qui ont dénoncé le comportement inacceptable de certains hommes.

Lara Fabian
Source : TF1

La société a connu un chamboulement conséquent avec Me Too, une mouvance qui s’est développée sur les réseaux sociaux et qui vise à libérer la parole de la femme. Ce sont des centaines de milliers de tweets qui ont été rédigés et qui ont pour certains permis de mettre en lumière le comportement inacceptable de certains hommes de pouvoir. C’est grâce en partie à Me Too que le très renommé Harvey Weinstein a pu être jugé, lui qui a été accusé par de nombreuses femmes d’abus sexuels.

rejoint le mouvement

De nombreuses célébrités ont décidé de prendre la parole, qu’elles aient été victimes ou non. Certaines, comme Rose McGowan, se sont faite porte-parole du mouvement, tandis que d’autres ont tout simplement apporté leur soutien – on se souvient des actrices qui portaient uniquement du noir aux cérémonies de récompenses. Lara Fabian, très pudique sur sa vie privée, a fait quelques révélations au micro de Radio-Canada :

« Moi je l’ai vécu ça, de très près… J’en ai jamais parlé, jamais. Même dans le documentaire. Je crois qu’il y a, en tant que femme, parfois, un prix que l’on est prêt à payer au nom de certains rêves (…) Moi je l’ai vécu et j’ai appuyé sur le bouton stop. Et ça a été dur. Parce qu’il y a eu des conséquences, simplement. Des grosses conséquences »

 

Des faveurs sexuels pour booster une carrière

Le mode opératoire est simple et similaire d’un cas à l’autre. Un homme de pouvoir présente à une jeune femme un spectaculaire plan de carrière et lui promet monts et merveilles. Mais tout a un prix et, pour bénéficier de l’aide de l’homme en question, il est demandé à ce qu’elle ait recours à des faveurs sexuels. Lara Fabian s’y est toujours refusée, elle qui fait comprendre qu’on lui a proposé. Elle a préféré mettre de côté certains plans de carrière possiblement très intéressant :

« Pour moi, la conséquence à l’endroit de qui je suis en tant que femme aurait été beaucoup plus grave que de ne de pas être capable d’accomplir certaines choses. Aujourd’hui, je suis capable de me dire que je suis pas rentrée dans cette omerta, je ne l’ai pas acceptée, je l’ai dénoncée face à la personne elle-même ». 

Une carrière brillante, mais…

Lara Fabian n’a certainement pas à rougir de sa carrière. Elle connait un énorme succès en Europe (surtout en France et Belgique) et évidemment au Canada, elle aurait pu connaître une carrière d’autant plus formidable. On comprend très bien que la jeune femme ait refusé des avances de producteurs ou managers en échange de paillettes dans les yeux, en revanche on ne pourra que s’attrister pour elle que sa carrière américaine n’ait pas connu le succès qu’elle méritait à cause de l’équipe de Céline Dion.

Les deux artistes ont rejoint la même maison de disques (Sony Music) mais l’équipe de Céline Dion s’est débrouillée pour qu’elle se retrouve « parachutée vers une autre maison de disques, entourée d’inconnus qui voulaient la transformer en diva pseudo dance » (d’après Le Journal de Montéral). « Ma descente aux enfers a commencé » explique la coach de The Voice.

Avec le recul, Lara Fabian se dit consciente qu’il s’agit des règles du jeu, bien que cela fut très difficile pour elle. « Je ne sais pas comment je serais passée à travers ce tordeur. Et croyez-moi, c’est tout un tordeur ». Cela a en tout cas permis aux médias de lancer de franches rumeurs concernant la rivalité des deux chanteuses. Des rumeurs que condamnent Lara Fabian avec une certaine fermeté : « En quoi quelqu’un qui a été inspirant pour moi aurait pu me faire souffrir ? Les médias se sont servis de ça pour me faire souffrir. Je ne suis pas la seule à avoir été une tête de turc. La liste des personnalités qui ont été ciblées est longue… »

De quoi mettre un terme à une rivalité créée de toutes pièces pour mettre en compétition deux chanteuses à voix au profil relativement proche. Il n’y a visiblement que de l’admiration entre elle et pas un soupçon de haine.

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.